Statistiques




Aperçu


Nombre total de chaires (vacantes et occupées) 2 000
Nombre de chaires (vacantes et occupées) attribuées dans le cadre du processus normal d’attribution 1 880
Nombre de chaires (vacantes et occupées) attribuées dans le cadre du processus spécial d’attribution 120
Nombre d'universités participantes 76

Pour de plus amples renseignements au sujet de l’attribution de chaires à chaque université, consultez la section Processus d’attribution des chaires.



Chaires présentement occupées par un titulaire

En date de mai 2017

Nombre total de chaires présentement occupées par un titulaire
1 615
Nombre de titulaires de chaire de niveau 1
773
Nombre de titulaires de chaire de niveau 2
842

Nombre total de titulaires de chaire recrutés à l'étranger

  • Expatriés (incluant les titulaires recrutés aux États-Unis)
  • Étrangers (incluant les titulaires recrutés aux États-Unis)

138 (8,5 p. 100)

61
77

Titulaires recrutés aux États-Unis (expatriés et étrangers)
79
Nombre de femmes titulaires d'une chaire
Niveau 1 : 156
Niveau 2 : 327
Total : 483 (30 p. 100)
Nombre d’hommes titulaires d’une chaire
Niveau 1 : 617
Niveau 2 : 515
Total : 1 132 (70 p. 100)


Statistiques des chaires de recherche du Canada, par sexe


À compter de 2016, le personnel du Programme des chaires de recherche du Canada publiera des statistiques supplémentaires visant à illustrer les progrès réalisés à ce jour, ainsi que le travail qu’il reste à accomplir, en ce qui a trait à la représentation des femmes parmi les titulaires de chaire de recherche du Canada.

À la lumière des résultats affichés ci-dessous, nous pouvons conclure que :

  • ces dix dernières années, les universités ont recruté en moyenne 31 p. 100 de femmes pour pourvoir les postes de chaire de recherche disponibles au Canada;
  • les taux de succès du Programme pour les deux sexes sont égaux, à 91 p. 100;
  • la proportion de femmes titulaires d’une chaire de recherche active de niveau 2 a augmenté de façon constante, passant de 31 p. 100 en 2011 à 37 p. 100 en 2015; cependant, la proportion de femmes titulaires d’une chaire de recherche active de niveau 1 est demeurée à 17 p. 100 pendant la même période.

Figure 1. Pourcentage de nouveaux candidats aux chaires de recherche du Canada qui étaient des femmes de 2000 à 2014 (excluant les renouvellements de chaire, incluant les mises en candidature approuvées et non approuvées)

Figure 1 : Pourcentage de nouveaux candidats aux chaires de recherche du Canada qui étaient des femmes de 2000 à 2014

Description de la figure 1

Figure 1. Pourcentage de nouveaux candidats aux chaires de recherche du Canada qui étaient des femmes de 2000 à 2014 (excluant les renouvellements de chaire, incluant les mises en candidature approuvées et non approuvées)

Ce diagramme linéaire montre le pourcentage de nouveaux candidats aux chaires de recherche du Canada qui étaient des femmes de 2000 à 2014, incluant les mises en candidature approuvées et non approuvées, mais excluant les renouvellements de chaire.

L’axe des x indique les années, allant de 2000 à 2015.

L’axe des y montre les pourcentages, allant de zéro à 40 p. 100, par tranches de 5 p. 100.

Le graphique comporte trois courbes :

  • la courbe bleue représente le pourcentage de nouveaux candidats qui étaient des femmes de 2000 à 2003. Chaque point sur cette courbe représente une année à l’intérieur de cette période.
  • la courbe rouge représente le pourcentage de nouveaux candidats qui étaient des femmes de 2004 à 2014. Chaque point sur cette courbe représente une année à l’intérieur de cette période.
  • la ligne noire est la fonction linéaire calculée à l’aide des pourcentages de la courbe rouge, représentant les nouveaux candidats qui étaient des femmes de 2004 à 2014. La moyenne calculée est de 31 p. 100.

Les pourcentages de nouveaux candidats qui sont des femmes sont les suivants :

  • au cours de la période 2000-2003 : 14 p. 100 en 2000, 16 p. 100 en 2001, 19 p. 100 en 2002 et 25 p. 100 en 2003;
  • au cours de la période 2004-2014 : 28 p. 100 en 2004, 31 p. 100 en 2005, 37 p. 100 en 2006, 30 p. 100 en 2007, 28 p. 100 en 2008, 35 p. 100 en 2009, 32 p. 100 en 2010, 28 p. 100 en 2011, 34 p. 100 en 2012, 31 p. 100 en 2013 et 29 p. 100 en 2014.

 

Figure 2. Taux de réussite des candidats aux chaires de recherche du Canada, par sexe, de 2000 à 2013 (incluant les nouvelles mises en candidature et les renouvellements de chaire)

Figure 2 : Taux de réussite des candidats aux chaires de recherche du Canada par sexe, entre 2000 et 2013

Description de la figure 2

Figure 2. Taux de réussite des candidats aux chaires de recherche du Canada, par sexe, de 2000 à 2013 (incluant les nouvelles mises en candidature et les renouvellements de chaire)

Ce diagramme à bandes verticales doubles compare les taux de réussite, en pourcentages, des candidats aux chaires de recherche du Canada qui étaient des femmes, par opposition à ceux qui étaient des hommes, de 2000 à 2013, incluant les nouvelles mises en candidature et les renouvellements de chaire.

L’axe des x indique les années, allant de 2000 à 2013. Il comporte deux bandes verticales pour chaque année : une bande rouge qui représente le taux de réussite des candidats qui étaient des femmes et une bande bleue qui représente le taux de réussite des candidats qui étaient des hommes.

L’axe des y montre les pourcentages, allant de 70 à 100 p. 100, par tranches de 5 p. 100.

Les taux de réussite par année et par sexe des candidats aux chaires de recherche du Canada sont les suivants :

  • En 2000 : 93 p. 100 pour les femmes, 89 p. 100 pour les hommes
  • En 2001 : 87 p. 100 pour les femmes, 91 p. 100 pour les hommes
  • En 2002 : 88 p. 100 pour les femmes, 89 p. 100 pour les hommes
  • En 2003 : 91 p. 100 pour les femmes, 87 p. 100 pour les hommes
  • En 2004 : 82 p. 100 pour les femmes, 86 p. 100 pour les hommes
  • En 2005 : 89 p. 100 pour les femmes, 91 p. 100 pour les hommes
  • En 2006 : 91 p. 100 pour les femmes, 90 p. 100 pour les hommes
  • En 2007 : 97 p. 100 pour les femmes, 96 p. 100 pour les hommes
  • En 2008 : 90 p. 100 pour les femmes, 93 p. 100 pour les hommes
  • En 2009 : 93 p. 100 pour les femmes, 96 p. 100 pour les hommes
  • En 2010 : 95 p. 100 pour les femmes, 95 p. 100 pour les hommes
  • En 2011 : 97 p. 100 pour les femmes, 90 p. 100 pour les hommes
  • En 2012 : 90 p. 100 pour les femmes, 92 p. 100 pour les hommes
  • En 2013 : 84 p. 100 pour les femmes, 87 p. 100 pour les hommes

Le taux de réussite moyen calculé pour les deux sexes est de 91 p. 100.

 

Figure 3a. Nombre et pourcentage de titulaires d'une chaire de recherche active de niveau 1 (N1) au Canada, par sexe, de 2011 à 2015 (au 31 mars de chaque année)

Figure 3a : Nombre et pourcentage de chaires de recherche actives de niveau 1 (N1) au Canada par sexe, entre 2011 et 2015

Description de la figure 3a

Figure 3a. Nombre et pourcentage de titulaires d'une chaire de recherche active de niveau 1 (N1) au Canada, par sexe, de 2011 à 2015 (au 31 mars de chaque année)

Ce diagramme à bandes superposées illustre le nombre et le pourcentage de titulaires d'une chaire de recherche active de niveau 1 au Canada, par sexe, de 2011 à 2015. Leur nombre est consigné en date du 31 mars de chaque année.

L’axe des x indique les années, allant de 2011 à 2015. Il comporte des bandes verticales de deux couleurs : la bande bleue représente le pourcentage de titulaires d'une chaire de recherche active de niveau 1 qui étaient supérieure des hommes et la bande inférieure rouge représente le pourcentage de titulaires d'une chaire de recherche active de niveau 1 qui étaient des femmes.

L’axe des y indique le nombre de titulaires d'une chaire de recherche active de niveau 1, allant de zéro à 900, par tranches de 100.

Le nombre et le pourcentage de chaires de recherche actives de niveau 1 au Canada, par sexe et par année, sont les suivants :

  • En 2011 : 652 hommes (83 p. 100), 129 femmes (17 p. 100)
  • En 2012 : 671 hommes (83 p. 100), 141 femmes (17 p. 100)
  • En 2013 : 668 hommes (83 p. 100), 136 femmes (17 p. 100)
  • En 2014 : 677 hommes (84 p. 100), 128 femmes (16 p. 100)
  • En 2015 : 663 hommes (83 p. 100), 140 femmes (17 p. 100)

Figure 3b. Nombre et pourcentage de titulaires d'une chaire de recherche active de niveau 2 (N2) au Canada, par sexe, de 2011 à 2015 (au 31 mars de chaque année)

Figure 3 b : Nombre et pourcentage de chaires de recherche actives de niveau 2 (N2) au Canada par sexe, entre 2011 et 2015

Description de la figure 3b

Figure 3 b. Nombre et pourcentage de titulaires d'une chaire de recherche active de niveau 2 (N2) au Canada, par sexe, de 2011 à 2015 (au 31 mars de chaque année)

Ce diagramme à bandes superposées illustre le nombre et le pourcentage de titulaires d'une chaire de recherche active de niveau 2 au Canada, par sexe, de 2011 à 2015. Leur nombre est consigné en date du 31 mars de chaque année.

L’axe des x indique les années, allant de 2011 à 2015. Il comporte des bandes verticales de deux couleurs : la bande supérieure bleue représente le pourcentage de titulaires d'une chaire de recherche active de niveau 2 qui étaient des hommes, et la bande inférieure rouge représente le pourcentage de titulaires d'une chaire de recherche active de niveau 2 qui étaient des femmes.

L’axe des y indique le nombre de titulaires de chaires de recherche actives de niveau 2, allant de zéro à 1 200, par tranches de 200.

Le nombre et le pourcentage de chaires de recherche actives de niveau 2 au Canada, par sexe et par année, sont les suivants :

  • En 2011 : 697 hommes (69 p. 100), 318 femmes (31 p. 100)
  • En 2012 : 680 hommes (68 p. 100), 327 femmes (32 p. 100)
  • En 2013 : 636 hommes (66 p. 100), 327 femmes (34 p. 100)
  • En 2014 : 576 hommes (64 p. 100), 327 femmes (36 p. 100)
  • En 2015 : 548 hommes (63 p. 100), 325 femmes (37 p. 100)

Objectifs en matière d’équité et résultats dans les établissements participants


Dans un esprit d’ouverture et de transparence, le Programme rend publics les résultats et les constatations de son exercice d’établissement d’objectifs en matière d'équité, tout en respectant la Loi sur la protection des renseignements personnels. Veuillez sélectionner un groupe désigné pour télécharger l’ensemble de données qui y correspond en format Excel :

Femmes
Personnes handicapées
Autochtones
Membres de minorités visibles

Comprendre les ensembles de données

En 2009, tous les établissements ont réalisé un exercice de référence dans lequel ils ont déterminé pour la première fois leurs objectifs en matière d’équité et mesuré l’écart entre le nombre de chaires occupées et ces objectifs.

Chaque année depuis 2012, tous les établissements de petite, moyenne ou grande taille doivent rendre compte des progrès qu’ils réalisent en vue d’atteindre leurs objectifs en matière d’équité et en établir de nouveaux. Cela crée un cycle de trois ans pour la collecte de toutes les données. Par exemple, au cours du cycle allant de 2012 à 2014, les établissements ont rendu compte de leurs progrès comme suit : établissements de moyenne taille en 2012, établissements de grande taille en 2013, établissements de petite taille en 2014.

Chaque année, le Progrmme classe les établissements par taille, de la façon suivante :

    • établissements de grande taille : attribution de 40 chaires ou plus
    • établissements de moyenne taille : attribution de 11 à 39 chaires
    • établissements de petite taille : attribution de 10 chaires ou moins

En savoir plus au sujet du processus d’attribution des chaires

De plus, en raison de la disponibilité limitée des données statistiques, les objectifs pour trois des quatre groupes désignés – les personnes handicapées, les Autochtones et les membres de minorités visibles – sont déterminés d’après l’approximation des bassins de candidats possibles. En savoir plus au sujet de la méthode d’établissement des cibles.

Dans le respect de la Loi sur la protection des renseignements personnels, là où le nombre de titulaires de chaire qui déclarent être membres de l’un des quatre groupes désignés est inférieur à cinq, celui-ci n’est pas indiqué afin de protéger les renseignements personnels des titulaires. Pour la même raison, les données ne sont pas présentées par niveau ni par organisme.

Données en fonction de la taille des établissements

Les tableaux suivants présentent les données issues de l’établissement d’objectifs en matière d’équité effectué de 2009 à 2016, en fonction de la taille des établissements.

Tableau 1. Représentation des quatre groupes désignés au sein des chaires de recherche du Canada en 2009, en fonction de la taille des établissements
  Nombre d’établissements Nombre de titulaires de chaire Pourcentage de femmes Pourcentage de minorités visibles Pourcentage de personnes handicapées Pourcentage d’Autochtones

Cible en matière d’équité

 

 

25 %

11 %

5 %

0,7 %

Établissement de grande taille

15

1 341

24 %

12 %

1 %

0 %

Établissement de moyenne taille

17

371

24 %

12 %

1 %

1 %

Établissement de petite taille

33

161

27 %

9 %

0 %

2 %

Total

65

1 873

24 %

12 %

1 %

0,4 %

Source : ces données sont tirées de l’établissement des objectifs en matière d’équité réalisé par les établissements en 2009. Elles représentent pratiquement toutes les chaires attribuées à des établissements au moment de leur collecte.


Tableau 2. Représentation des quatre groupes désignés au sein des chaires de recherche du Canada de 2012 à 2014, en fonction de la taille des établissements
  Nombre d’établissements Nombre de titulaires de chaire Pourcentage de femmes Pourcentage de minorités visibles Pourcentage de personnes handicapées Pourcentage d’Autochtones

Cible en matière d’équité

 

 

28 %

15 %

4 %

1 %

Établissement de grande taille

15

1 270

25 %

13 %

2 %

1 %

Établissement de moyenne taille

16

340

25 %

15 %

1 %

1 %

Établissement de petite taille

39

200

35 %

9 %

1 %

2 %

Total

70

1 810

26 %

13 %

2 %

1 %

Source : ces données sont tirées de l’établissement des objectifs en matière d’équité réalisé par les établissements en 2012 (pour les établissements de moyenne taille), en 2013 (pour les établissements de grande taille) et en 2014 (pour les établissements de petite taille). Elles représentent pratiquement toutes les chaires attribuées à des établissements de grande et de moyenne taille et toutes les chaires occupées dans des établissements de petite taille au moment de leur collecte.


Tableau 3. Représentation des quatre groupes désignés au sein des chaires de recherche du Canada de 2015 à 2017, en fonction de la taille des établissements
  Nombre d’établissements Nombre de titulaires de chaire Pourcentage de femmes Pourcentage de minorités visibles Pourcentage de personnes handicapées Pourcentage d’Autochtones

Cible en matière d’équité

 

 

31 %

15 %

4 %

1 %

Établissement de grande taille

15

1 261

28 %

15 %

1 %

1 %

Établissement de moyenne taille

17

314

26 %

16 %

1 %

1 %

Établissement de petite taille

-

-

-

-

-

-

Total

-

-

-

-

-

-

Source : ces données sont tirées de l’établissement des objectifs en matière d’équité réalisé par les établissements en 2015 (pour les établissements de moyenne taille) et en 2016 (pour les établissements de grande taille). Elles représentent toutes les chaires occupées dans les établissements de grande et de moyenne taille au moment de leur collecte.


Consultez la page Pratiques d’équité pour obtenir de plus amples renseignements sur l’engagement du Programme visant à garantir que tous les candidats qualifiés ont accès aux mêmes possibilités.