Jacques Y. Montplaisir



Chaire de recherche du Canada sur le sommeil

Niveau 1 - 2001-04-01
Date de renouvellement : 2016-02-02
Université de Montréal
Santé

514-338-2693
jy.montplaisir@umontreal.ca

Objet de la recherche


Le diagnostic, la physiopathologie et le traitement des troubles du sommeil.

Importance de la recherche


Permettre de mieux comprendre les réactions du corps aux troubles du sommeil et d'élaborer de nouvelles approches thérapeutiques.

Vaincre les troubles du sommeil


Les troubles du sommeil affectent plus de gens qu'on ne le pense. De récentes études ont révélé qu'environ 40 p. 100 des Américaines ménopausées ou post-ménopausées en souffrent. Chez nous, 10 p. 100 de la population présente des problèmes d'insomnie chronique ou persistante, 30 p. 100 d'insomnie occasionnelle, environ 8 p. 100 souffre de cauchemars et de rêves récurrents, 8 p. 100 de bruxisme (grincements des dents au cours du sommeil) et finalement, 10 p. 100 des enfants et 1 p. 100 des adultes souffrent de somnambulisme. Les conséquences de ces désordres sont impressionnantes : baisse de la productivité, de la qualité de vie et des performances cognitives, sans compter les accidents causés par une baisse de la vigilance. En dépit de l'envergure du problème, les gouvernements y ont consacré peu de ressources financières.

M. Jacques Montplaisir, chercheur à l'Université de Montréal, est un adversaire acharné des troubles du sommeil. Il s'est attaqué avec beaucoup de succès à des troubles comme le syndrome d'apnée au cours du sommeil (arrêts respiratoires répétés), la somnolence diurne et le syndrome d'impatiences musculaires. Il a également découvert que l'activité cérébrale pendant le sommeil permet de localiser le foyer primaire de l'épilepsie et de poser un diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer. Respecté à travers le monde, il est un des rares chercheurs à connaître ce domaine à fond.

L'objectif de la chaire sera d'élaborer des méthodes de diagnostic, de mieux comprendre les réactions du corps à ce type de problèmes et d'élaborer de nouvelles approches thérapeutiques des troubles du sommeil et des rythmes biologiques.