John Paul Giesy



Chaire de recherche du Canada en toxicologie environnementale

Niveau 1 - 2006-05-01
Date de renouvellement : 2013-11-01
University of Saskatchewan
Sciences naturelles et génie

306-966-7441
jgiesy@aol.com

En provenance de


Michigan State University, Michigan, États-Unis

Objet de la recherche


Déterminer les mouvements des contaminants organiques et inorganiques et leurs effets sur la faune.

Importance de la recherche


Permettre l'habilitation et le développement économiques sans détérioration de l'environnement.

Toxiques ou non toxiques? La vraie nature des contaminants environnementaux


L'industrialisation et les progrès réalisés dans les domaines de la production agricole et de la protection des cultures nous ont procuré de nombreux avantages et une qualité de vie supérieure, et ont fait du Canada un pays riche. L'envers de cette prospérité est que des polluants organiques persistants ont été libérés dans l'environnement; certains s'accumulent dans les tissus des humains et des animaux, en particulier dans l'Arctique canadien. On connaît les effets nuisibles de certains de ces agents chimiques, mais on ne sait que peu de choses d'un grand nombre d'entre eux.

L'écotoxicologiste John P. Giesy s'intéresse au mouvement des agents chimiques dans l'environnement ainsi qu'aux effets qu'ils produisent sur les humains et sur la faune. Il est devenu l'un des plus éminents spécialistes de ces questions au monde. Ce faisant, il a mis au point bon nombre des techniques analytiques que l'on emploie aujourd'hui pour surveiller les niveaux d'agents chimiques dans l'environnement. En sa qualité de titulaire de la Chaire de recherche du Canada en toxicologie environnementale, M. Giesy conçoit et applique des méthodes en vue d'identifier et de quantifier ces composants chimiques, et de déterminer, à l'aide de la biologie moléculaire et de la toxicologie, les risques qu'ils posent pour les populations humaines, la faune et l'environnement.

Les perfluorinates constituent l'un des groupes d'agents chimiques qu'étudie M. Giesy. Il mesure leur concentration dans l'environnement et tente de déterminer s'ils sont toxiques. Ces produits sont persistants et très répandus; très appréciés pour leurs propriétés répulsives, ils ont servi à créer des composés qui entrent dans la fabrication d'innombrables produits allant des micropuces aux mousses ignifuges en passant par le célèbre protecteur de tissus Scotchgard de 3M (aujourd'hui retiré du marché).

Le dilemme des scientifiques consiste à évaluer les éventuels effets néfastes de ces produits, de manière à permettre la prise de décisions rationnelles en ce qui touche les politiques publiques visant à protéger la santé publique et l'environnement. M. Giesy s'est donné pour rôle de fournir aux décideurs gouvernementaux et industriels des techniques et des connaissances qui les aideront à prendre des décisions éclairées dans le but de favoriser le développement économique et social sans nuire à l'environnement.