Paul Isenring


Chaire de recherche du Canada en physiologie moléculaire des cotransporteurs cation-chlore

Niveau 2 - 2017-11-01
Date de renouvellement : 2011-10-01
Université Laval
Instituts de recherche en santé du Canada

418-691-5151 ext./poste 15477
paul.isenring@crhdq.ulaval.ca

Objet de la recherche


Recourir à des techniques de physiologie moléculaire pour élucider les mécanismes opérationnels et le rôle des cotransporteurs cation-chlore.

Importance de la recherche


Identifier de nouvelles approches dans le traitement des maladies cardiovasculaires et rénales.

Un regard approfondi sur certains transporteurs d'ions


Toutes les cellules composant nos tissus et organes contiennent des protéines « appelées transporteurs d'ions ». Elles utilisent de telles protéines pour ajuster la composition chimique et le volume de leur milieu liquidien intérieur de même que du milieu liquidien extérieur dans lequel elles baignent. Le milieu intérieur réfère en général au cytoplasme des cellules et le milieu extérieur à différents espaces, comme les conduits qui transportent la circulation sanguine, l'urine, la lymphe, etc. Il est ainsi facile de comprendre pourquoi certaines maladies peuvent être causées ou aggravées par un dysfonctionnement de transporteurs d'ions et que certaines substances agissant sur ces protéines possèdent des vertus médicinales.

Les transporteurs d'ions existent en grand nombre et sous une multitude de formes. Ceux auxquels s'intéressent le M. Isenring et son équipe appartiennent à une classe de protéines appelées les cotransporteurs cation-chlore. Ils permettent le mouvement de différents cations (comme le sodium ou le potassium) avec celui de l'anion chlore entre nos différents liquides corporels. Plusieurs études ont montré que les cotransporteurs cation-chlore jouent un rôle particulièrement important dans le contrôle du volume sanguin et en conséquence, de la pression artérielle. Par exemple, il existe un certain nombre de médicaments qui, en bloquant le fonctionnement de différents cotransporteurs cation-chlore, contrecarrent la progression de maladies cardiovasculaires comme l'hypertension artérielle, l'insuffisance cardiaque et la rétention liquidienne.

Les projets de recherche de l'équipe du M. Isenring visent essentiellement à analyser les modes d'opération des cotransporteurs cation-chlore et à comprendre leur rôle dans les processus physiologiques normaux, de même que dans le développement de maladies cardiovasculaires ou rénales. Ils visent aussi à découvrir ou à fabriquer des substances qui auront pour effet de modifier l'activité de différents cotransporteurs cation-chlore, et ce, le plus efficacement et spécifiquement possible. A cet égard, les travaux du M. Isenring et de son équipe ont déjà mené à l'identification de certains composés très prometteurs.

En conclusion, les études proposées ici pourraient mener à l'identification de nouvelles approches thérapeutiques visant à ralentir la progression de certaines maladies cardiovasculaires. De cette façon, elles pourraient non seulement contribuer à modifier la pratique médicale à l'intérieur de différentes spécialités, elles permettraient aussi de développer des avenues de recherche novatrices dans le domaine des sciences biomédicales.