Nancy Reid



Chaire de recherche du Canada sur la théorie et l’application de la statistique

Niveau 1 - 2007-04-01
Date de renouvellement : 2014-03-01
University of Toronto
Sciences naturelles et génie

416-978-4984
reid@utstat.utoronto.ca

Objet de la recherche


Trouver des moyens efficaces et exacts de déduire les propriétés d’un modèle statistique à partir des données recueillies, afin de faire la lumière sur des problèmes scientifiques et sociaux.

Importance de la recherche


Aborder diverses questions, qu’il s’agisse des effets de la pollution atmosphérique sur la santé ou de la façon dont les sondages sont menés par Statistique Canada, en s’assurant d’extraire la meilleure information possible des ensembles de données.

Les statistiques : clé de la recherche scientifique


Le chômage est à son niveau le plus bas depuis 30 ans. Dans les hôpitaux, le nombre de patients souffrant d’asthme monte en flèche les jours de smog.

Voilà le genre de manchettes qui nous sont familières et qui, souvent, commencent par « les statistiques montrent que… ». La plupart d’entre nous pensent que les statistiques sont des règles mystérieuses qui régissent l’univers, des règles qui s’immiscent dans nos vies sous la forme de futilités intéressantes – et souvent compliquées.

Nancy Reid, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la théorie et l’application de la statistique, a fait carrière dans les statistiques et fait figure de chef de file dans le domaine de l’induction statistique – tirant des conclusions sur les gens ou les processus à partir d’ensembles de données vastes et complexes.

La technologie moderne facilitant la collecte des données, les outils qui permettent d’en tirer la meilleure information possible deviennent plus importants que jamais. Par ailleurs, les connaissances scientifiques se spécialisent de plus en plus, les scientifiques cherchant des solutions spécifiques à des problèmes spécifiques. En tant que statisticienne, Mme Reid est une sorte de femme à tout faire, contribuant à résoudre des problèmes complexes qui comportent énormément de données dans des domaines aussi variés que la physique des particules et la qualité de l’air.

Les projets de Mme Reid examinent les éléments communs de différents domaines de recherche et développent des principes et des techniques pour les traiter. Elle se concentrera sur trois domaines dans les années à venir. Misant sur un intérêt qu’elle a développé lorsqu’elle a siégé à des comités d’examen du Health Effects Institute, Mme Reid examinera les méthodes statistiques utilisées pour étudier les effets de la pollution atmosphérique sur la santé.

Sa collaboration avec des physiciens des hautes énergies a donné lieu à de nouvelles méthodes pour traiter les données qui découleront des expériences en physique des larges particules, telles que le grand collisionneur hadronique, un accélérateur de particules actuellement en construction en Suisse. Enfin, Mme Reid travaille aussi avec le groupe de la méthodologie statistique à Statistique Canada afin d’étudier les données complexes des sondages sociaux.

Les vastes intérêts et les collaborations variées de Mme Reid font en sorte que son travail sert de base permettant aux scientifiques et aux spécialistes en sciences sociales de faire le meilleur usage de leurs données – bien avant de faire les manchettes.