Claude Fortin



Chaire de recherche du Canada en biogéochimie des éléments traces

Niveau 2 - 2011-06-01
Date de renouvellement : 2016-06-01
Université du Québec, Institut national de recherche scientifique
Sciences naturelles et génie

418-654-3770
claude.fortin@ete.inrs.ca

Objet de la recherche


Comprendre les mécanismes qui modulent l’incidence des métaux sur les organismes aquatiques.

Importance de la recherche


Permettre de mieux protéger les écosystèmes aquatiques contre les éléments traces potentiellement nuisibles.

De Al à Zn : prédire l’accumulation des métaux dans les cours d’eau


L’exploitation minière, le recyclage et de nombreuses autres activités peuvent faire en sorte que des métaux contaminants aboutissent dans les écosystèmes aquatiques et causent un tort irréparable.

Claude Fortin, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en biogéochimie des éléments traces, tente de trouver un moyen de mieux comprendre l’accumulation des métaux dans les organismes vivants dans les milieux aquatiques et mieux prévoir les risques environnementaux qu’ils peuvent présenter.

M. Fortin examine ce qu’il advient lorsque des organismes aquatiques sont exposés à des contaminants tels que les métaux et comment ces métaux peuvent s’accumuler dans les organismes vivants dans l’eau. Il concentre sa recherche sur les algues microscopiques pour obtenir un meilleur portrait des interactions entre les métaux et les organismes vivants dans l’eau.

La recherche de Claude Fortin mènera à de meilleurs outils pour prévoir l’incidence que peuvent avoir les métaux sur les cours d’eau. Ces outils joueront un rôle essentiel dans le travail des gestionnaires environnementaux qui doivent assurer une protection adéquate des milieux aquatiques.