José Azaña



Chaire de recherche du Canada sur le traitement du signal photonique ultra rapide

Niveau 2 - 2011-11-01
Université du Québec, Institut national de recherche scientifique
Sciences naturelles et génie

514-875-1266, ext. 3019
azana@emt.inrs.ca

Objet de la recherche


Utiliser les ondes lumineuses pour traiter l’information à vitesse ultra rapide.

Importance de la recherche


Permettre la mise au point de technologies optiques fondamentales pour des applications allant des télécommunications à vitesse ultra rapide à l’imagerie biomédicale.

Traiter l’information à la vitesse de la lumière


En cette ère de l’information, nous générons, transmettons, conservons et utilisons sans cesse d’énormes quantités de données dans des formats tels que le texte, l’image et le multimédia. Le progrès socioéconomique repose grandement sur notre capacité de traiter efficacement toute cette information. La plupart des systèmes qui assurent cette tâche titanesque emploient essentiellement des circuits électroniques, mais cette approche devient moins efficace, puisque la quantité de données à traiter augmente considérablement. La technologie électronique comporte des limites en ce qui a trait à la vitesse de traitement (ou bande passante).

José Azaña, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le traitement du signal photonique ultra rapide, cherche des solutions à ce problème crucial en utilisant des technologies photoniques – méthodes reposant sur l’utilisation des ondes lumineuses ou photons, au lieu des électrons. La photonique peut offrir des bandes passantes d’une magnitude beaucoup plus grande que celle des technologies électroniques.

En matière de traitement de l’information, des fonctionnalités complexes peuvent être créées dans le domaine électronique en combinant quelques éléments fondamentaux pour traiter le signal – à l’image des blocs de construction. M. Azaña cherche à concevoir la contrepartie photonique de ces blocs de construction et à en faire la démonstration.

M. Azaña cible des dispositifs tels que des différenciateurs et des intégrateurs temporels photoniques et des générateurs de formes d’ondes arbitraires optiques. Il cherche à mettre en œuvre ces éléments dans des technologies de guide d’ondes intégrées ou à fibre optique compacte (à l’échelle microscopique/nanométrique), ce qui représente une étape essentielle de leur application pratique. Il examine aussi comment créer de complexes fonctionnalités informatiques et de traitement de l’information ultra rapide en utilisant des blocs photoniques de base nouvellement conçus.

La recherche de José Azaña aura une incidence immédiate sur un très vaste éventail d’applications, dont les télécommunications ultra rapides, l’informatique ultra rapide, les instruments de mesure et l’imagerie biomédicale.