Jean-Claude Tardif



Chaire de recherche du Canada en médecine translationnelle et personnalisée

Niveau 1 - 2011-11-01
Université de Montréal
Santé

514-376-3330, ext./poste 3612
Jean-Claude.Tardif@icm-mhi.org

Objet de la recherche


Découvrir, mettre au point et valider des traitements de la cardiopathie, et transposer des hypothèses et des concepts novateurs en essais cliniques et dans la pratique.

Importance de la recherche


Mener à des soins de santé plus efficaces dans le domaine des traitements personnalisés de la cardiopathie.

Des outils personnalisés pour lutter contre la cardiopathie


Le monde fait face à une prévalence croissante de la cardiopathie et à une population accrue qui est à risque de développer une cardiopathie. Bien qu’un certain nombre de traitements efficaces aient été mis au point, il est urgent de disposer de nouveaux outils pour évaluer de nouveaux traitements potentiels et réduire le fardeau du risque cardiovasculaire.

Jean-Claude Tardif, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en médecine translationnelle et personnalisée, cherche à trouver certains de ces nouveaux outils. Il axe ses efforts sur la découverte, la mise au point et la validation de biomarqueurs (mesures pour évaluer la fonction cardiaque) et de traitements cardiovasculaires novateurs.

M. Tardif vise à mettre au point des traitements pour lutter contre l’athérosclérose (épaississement et durcissement des parois artérielles) et les pathologies connexes ainsi qu’à découvrir et à valider des biomarqueurs cardiovasculaires novateurs. Il mènera ensuite une recherche translationnelle (transformant les découvertes biologiques en médicaments) sur les biomarqueurs et les traitements anti-athérosclérose qu’il met au point. Les biomarqueurs seront testés dans le cadre d’études précliniques et évalués au moyen d’études cliniques rigoureuses par l’utilisation de vastes cohortes de patients et d’un centre de coordination de calibre mondial à Montréal.

L’objectif de Jean-Claude Tardif est de transformer sa recherche en applications cliniques répondant à des besoins médicaux non satisfaits et à améliorer les soins aux patients. Sa recherche devrait mener à de nouveaux traitements de la cardiopathie qui profiteront aux patients et aux systèmes de santé de par le monde.