Linda Li


Chaire de recherche du Canada sur l’application des connaissances axée sur le patient

Niveau 2 - 2017-11-01
University of British Columbia
Instituts de recherche en santé du Canada

604-207-4020
lli@arthritisresearch.ca

Objet de la recherche


Mettre au point des outils conviviaux pour les médias numériques afin de communiquer la recherche la plus récente pour appuyer la prise de décision en matière de traitement et l’autogestion par les personnes atteintes d’une maladie chronique.

Importance de la recherche


Tirer parti de la puissance des technologies de communication pour donner plus de moyens aux personnes présentant une maladie chronique et améliorer leur santé.

Transformer les résultats de la recherche en information que les gens peuvent utiliser


Même s’il existe des traitements efficaces pour certaines affections, les patients ne les utilisent pas de façon uniforme. Cela est en partie attribuable à de l’information contradictoire quant aux avantages et aux risques des options de traitement ainsi qu’aux défis entourant l’adoption d’un nouveau comportement. À l’heure actuelle, on s’efforce de présenter les résultats de la recherche au moyen de méthodes telles que des brochures en langage clair, des séances d’information et des symposiums publics. Or, l’incidence de ces méthodes peut être limitée si l’information est fournie à un moment et dans un lieu qui diffèrent de ceux où les gens ont besoin de l’utiliser.

Linda Li, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’application des connaissances axée sur le patient, se penche sur cet enjeu en étudiant comment les gens prennent leurs décisions en matière de traitement et gèrent leur santé, et comment ils communiquent avec les professionnels de la santé. Elle utilise ensuite cette information pour mettre au point des outils conviviaux pour les médias numériques afin d’aider les personnes atteintes d’une maladie chronique à gérer leur santé.

Les médias numériques offrent un éventail d’applications – outils de réseautage social, jeux interactifs, animation et enregistrements audio ou vidéo – qui fournissent énormément de souplesse lorsqu’il s’agit de transmettre de l’information au moment et à l’endroit convenant à l’utilisateur. La profondeur, la richesse et l’accessibilité de cette information sont infiniment plus grandes lorsque celle-ci est transmise par des médias numériques, plutôt que par les méthodes courantes de diffusion des résultats de la recherche.

En utilisant la puissance des médias numériques pour transmettre les résultats de la recherche d’une manière que les gens peuvent comprendre et appliquer, Linda Li fera progresser notre pratique en fournissant un appui en matière de décision et d’autogestion aux personnes présentant une maladie chronique. Cette combinaison novatrice entre la santé et les médias numériques contribuera à moderniser la façon dont nous communiquons l’information en matière de traitement reposant sur des données probantes.