Galit Sarfaty


Chaire de recherche du Canada en gouvernance économique mondiale

Niveau 2 - 2017-11-01
University of British Columbia
Sciences humaines

604-827-1808
sarfaty@law.ubc.ca

En provenance de


University of Pennsylvania, É.-U.

Objet de la recherche


Analyser la façon dont les valeurs publiques sont négociées dans le cadre de la réglementation de l’activité économique mondiale.

Importance de la recherche


Contribuer à l’élaboration de la réglementation économique dans des domaines tels que les droits de la personne, la lutte contre la corruption et la durabilité.

La négociation des valeurs dans la gouvernance économique mondiale


Dans quelle mesure les multinationales devraient-elles être tenues pour responsables des violations des droits de la personne par des fournisseurs tiers en Chine? Comment la Banque mondiale et les autorités de réglementation nationales peuvent-elles lutter contre la corruption dans le cadre de projets de développement international? Voilà autant de questions essentielles que Galit Sarfaty, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en gouvernance économique mondiale, examine dans sa recherche sur la façon dont certaines valeurs publiques, telles que les droits de la personne, la durabilité et la lutte contre la corruption, sont négociées dans le cadre de la réglementation de l’activité économique mondiale.

La recherche de Mme Sarfaty tente d’étudier les institutions juridiques, les modes de gouvernance et la législation qui ont récemment émergé en réaction à la mondialisation économique. Elle analyse l’incidence de la réglementation nationale et internationale de l’activité économique mondiale par les États, les institutions internationales et les régimes de gouvernance transnationale.

Sa recherche porte sur des éléments interreliés de la gouvernance économique mondiale, dont la mondialisation des normes juridiques, la réglementation, les firmes et les marchés. Mme Sarfaty analyse aussi les répercussions des réglementations canadienne et américaine émergentes qui intègrent des normes internationales sur l’activité économique mondiale. De plus, Mme Sarfaty évalue la capacité d’institutions internationales et de régimes de gouvernance transnationale de résoudre les problèmes de coordination associés à la mondialisation économique. Sa recherche applique une approche anthropologique qui se fonde sur des études empiriques reposant sur des entrevues et sur l’observation des participants.

La recherche de Galit Sarfaty profitera aux artisans de la politique nationaux et internationaux qui luttent pour préserver les valeurs publiques tout en réglementant l’activité économique mondiale. Elle contribuera aussi au développement de la réglementation économique dans les domaines des droits de la personne, de la lutte contre la corruption et de la durabilité.