Vanessa de Oliveira Andreotti



Chaire de recherche du Canada sur la race, les inégalités et le changement mondial

Niveau 2 - 2000-03-01
Date de renouvellement : 2019-01-01
University of British Columbia
Sciences humaines

604-518-8643
vanessa.andreotti@oulu.fi

En provenance de


Oulu University, Finlande

Objet de la recherche


Examiner les politiques et les pratiques en éducation portant sur le développement international.

Importance de la recherche


Produire des ressources pédagogiques sur le développement international et accroître la mobilisation à l’égard des enjeux mondiaux.

Jeter des ponts entre l’enseignement et la mondialisation


Quand il est question d’inégalité et de différences culturelles dans les discussions sur l’éducation supérieure ou les médias, les images et récits qui y sont associés peuvent nous induire en erreur.

Vanessa de Oliveira Andreotti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la race, les inégalités et le changement mondial à l’University of British Columbia, estime que ces représentations donnent une fausse idée des enjeux mondiaux et limitent les possibilités de relations internationales, de mobilisation citoyenne et de changement mondial.

La recherche de Mme Andreotti s’attache à créer des ponts entre les diverses théories et débats contemporains portant sur la mondialisation, la diversité et les pratiques pédagogiques. Elle s’inscrit dans le cadre d’une initiative plus vaste qui vise à favoriser des formes éthiques de mondialisation et à enrichir la recherche sur le développement effectuée au Canada et ailleurs dans le monde.

Mme Andreotti examine, dans le cadre de sa recherche, les politiques et les pratiques adoptées dans l’éducation axée sur le développement international, et elle explore de nouveaux moyens de favoriser la mobilisation et l’intégration des connaissances dans diverses collectivités.

La recherche de Vanessa Andreotti permettra de s’assurer que l’éducation produit des citoyens mieux informés et conduit à des formes de représentation et de mobilisation socialement plus responsables à l’égard des enjeux mondiaux.