Jeffrey Lundeen



Chaire de recherche du Canada en photonique quantique

Niveau 2 - 2017-11-01
Université d'Ottawa
Sciences naturelles et génie

613-562 5800 ext./poste 7637
jlundeen@uottawa.ca

Objet de la recherche


Utiliser des micropuces optiques pour créer des ordinateurs quantiques et des capteurs quantiques.

Importance de la recherche


Cette recherche fondée sur la photonique quantique conduira à des percées majeures dans les domaines de l’informatique, de la communication et du captage.

Exploiter le potentiel du quantique


Certes, les ordinateurs sont de plus en plus puissants, mais certains calculs ne peuvent actuellement être effectués par aucun d’eux. Au moment où nous approchons des limites informatiques de l’électronique classique, nous devrons faire appel à un tout nouveau type d’appareil, l’ordinateur quantique, pour résoudre des problèmes de traitement de l’information autrement insolubles.

Jeff Lundeen, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en photonique quantique, se fonde sur les lois de la physique quantique, qui permettent à des particules subatomiques d’être à plusieurs endroits simultanément, pour manipuler des particules de lumière, les photons.

M. Lundeen et son équipe se servent de « l’optique » quantique – la physique quantique de la lumière – pour créer un nouveau genre de micropuces, lesquelles permettraient d’inventer de nouveaux capteurs médicaux et environnementaux ainsi qu’une une nouvelle génération de systèmes de télécommunication. Cette recherche pourrait mener à d’importantes percées en cryptographie quantique – le premier mode de cryptage inviolable de la communication sécurisée – ainsi qu’en métrologie quantique, soit l’utilisation de capteurs dont la sensibilité dépasse de très loin celle des capteurs actuels.

La recherche de Jeff Lundeens contribuera à l’élaboration de nouvelles technologies quantiques permettant aux ordinateurs d’effectuer des calculs actuellement impossibles à exécuter.