Aaron Boley



Chaire de recherche du Canada en astronomie planétaire

Niveau 2 - 2000-10-01
Date de renouvellement : 2019-04-01
University of British Columbia
Sciences naturelles et génie

778-323-7784
acboley@phas.ubc.ca

En provenance de


University of Florida, Gainesville, États-Unis

Objet de la recherche


Utiliser des études théoriques et des études basées sur l’observation, des simulations par superordinateurs et des observations pour comprendre comment les planètes sont formées.

Importance de la recherche


Parfaire nos connaissances sur la formation des systèmes planétaires, ce qui constituera un pas important dans notre questionnement sur la présence de vie ailleurs dans la galaxie et dans l’Univers.

Percer les secrets de la formation des planètes


Les systèmes planétaires sont aussi communs que les étoiles elles-mêmes. Au-delà de notre système solaire, nous savons qu’il existe d’autres planètes de la taille de Jupiter, de Neptune et de la Terre. Mais nous comprenons très peu de choses sur la formation de ces planètes et d’autres planètes.

Pendant des siècles, nous avons fondé notre compréhension de nos origines uniquement sur le système solaire. Or, de nouvelles données provenant de nombreuses sources, comme les météorites, les comètes et les divers systèmes planétaires connus, peuvent remettre en question notre façon de comprendre la formation des planètes, tout en fournissant des indices permettant de percer ses secrets.

Aaron Boley, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en astronomie planétaire, souhaite placer le système solaire en relation avec les nombreux autres systèmes planétaires dont nous connaissons l’existence. Ses recherches constitueront un pas important dans notre questionnement sur la présence de vie ailleurs dans la galaxie.

M. Boley et son équipe de recherche utilisent une approche multidisciplinaire combinant des études théoriques et des études basées sur des observations, depuis l’apparition de disques producteurs de planètes jusqu’à l’évolution à long terme des systèmes planétaires, des astéroïdes et des comètes. Leurs travaux font aussi appel à des simulations par superordinateurs et à des observations provenant de l’une des plus puissantes installations de recherche astronomique au monde, le Grand réseau d’astronomie millimétrique d’Atacama (ALMA).

En nous éclairant sur la façon dont les planètes ont été formées, M. Boley croit que ses recherches sauront frapper l’imagination de tous et toutes, depuis les astronomes professionnels jusqu’aux élèves du primaire, nous donnant un moyen de comprendre et de saisir l’immensité de notre Univers.