Sean Crowe


Chaire de recherche du Canada en géomicrobiologie

Niveau 2 - 2010-10-01
Date de renouvellement : 2019-04-01
University of British Columbia
Sciences naturelles et génie

604-827-3827
Sean.crowe@ubc.ca

Objet de la recherche


Définir les liens entre la vie microbienne et la chimie de la surface de la Terre.

Importance de la recherche


Aider à comprendre comment la Terre en est venue à favoriser des formes de vie complexes, comme les animaux, et notre capacité à prévoir les changements environnementaux pour une meilleure gestion des écosystèmes.

Comprendre pourquoi il y a de la vie sur la Terre


Les cycles biogéochimiques englobent tous les processus sur la Terre (biologiques, géologiques, chimiques) qui ont une incidence sur la répartition des éléments. Ces cycles constituent essentiellement des voies par lesquelles les substances chimiques peuvent se déplacer dans la biosphère, la lithosphère, l’atmosphère et l’hydrosphère de la planète.

Les microorganismes peuvent provoquer ou accélérer ces cycles. Ceux-ci, à leur tour, commandent l’évolution biologique et contrôlent les conditions à la surface de la Terre, y compris notre climat. Cette coévolution entre la vie et la chimie de la surface de la Terre est responsable de la création d’une planète qui peut accueillir la vie humaine et d’autres formes de vie complexes. En ce sens, les microorganismes sont des agents de changement mondial.

L’objectif de Sean Crowe, en tant que titulaire de la Chaire de recherche du Canada en géomicrobiologie, est de mieux comprendre les liens entre la vie microbienne et la chimie de la surface de la Terre.

M. Crowe utilise des analyses chimiques d’une grande sensibilité, la modélisation informatique, des instruments microbiologiques moléculaires de pointe, ainsi que des expériences avec croissance bactérienne pour analyser comment l’activité microbienne dans l’environnement a une incidence sur la géochimie. En jumelant ces connaissances avec les analyses chimiques d’échantillons géologiques, le chercheur et son équipe reconstituent l’évolution parallèle de la vie et de la chimie de la surface de la Terre sur des milliards d’années.

M. Crowe applique aussi les connaissances en matière de métabolisme microbien et de géochimie pour favoriser une meilleure gestion des écosystèmes et améliorer notre capacité à prévoir les changements environnementaux. Ses travaux contribueront grandement à répondre à des questions fondamentales, à expliquer pourquoi et comment nous en sommes arrivés à occuper une planète grouillant de vie multicellulaire aérobie. Ils aideront également à ouvrir la voie vers une gérance environnementale durable pour l’avenir.