Jeffrey Masuda



Chaire de recherche du Canada sur l’équité en matière de santé environnementale

Niveau 2 - 2017-11-01
Queen's University
Instituts de recherche en santé du Canada

204-272-1643
jeff.masuda@queensu.ca

Objet de la recherche


Étudier les dimensions géographiques de l’espace urbain, de la justice et des droits pour mieux comprendre et soutenir la santé et le bien-être des populations marginalisées.

Importance de la recherche


Appuyer des politiques favorisant des environnements urbains plus équitables pour que tous les Canadiens aient les mêmes chances de profiter de collectivités saines et dynamiques, peu importe où ils vivent.

Promouvoir le droit de vivre dans une ville en santé


La plupart des villes canadiennes comportent des zones qui sont « malsaines », où les résidents sont privés des infrastructures essentielles comme des rues sûres et un accès facile aux transports en commun, des épiceries, des parcs, des terrains de jeu, des cliniques et des lieux pour socialiser. Les gens qui vivent dans ces quartiers – souvent situés dans les centres urbains – font généralement partie des citoyens les plus marginalisés.

Pourquoi certains quartiers sont-ils sains et d’autres non? Expliquer le lien étroit entre nos milieux de vie et les inégalités sociales est au cœur des travaux de Jeffrey Masuda.

En tant que titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’équité en matière de santé environnementale, M. Masuda collabore étroitement avec des populations marginalisées des centres urbains, documentant leurs efforts pour créer des quartiers plus sains pour eux-mêmes et leurs familles.

Les recherches de M. Masuda proposent une autre perspective sur les centres urbains du Canada, en les considérant comme des zones qui ont aussi des aspects positifs. Ses travaux ont montré que des gens confrontés aux préjugés sociaux – comme le racisme, l’homophobie et la stigmatisation liée aux problèmes de santé mentale – considèrent leur quartier comme un refuge contre la persécution, un lieu de soutien mutuel, de sécurité culturelle et d’acceptation.

M. Masuda croit qu’il est possible de construire des communautés plus saines pour tous les Canadiens en distribuant de façon plus équitable les ressources sociales, économiques et de santé. Il espère que ses recherches aideront les Canadiens à trouver des façons de créer des quartiers sains bâtis non pas sur notre capacité à payer, mais sur notre droit fondamental à vivre en santé.