Jiaying Zhao



Chaire de recherche du Canada sur la durabilité des comportements

Niveau 2 - 2017-11-01
University of British Columbia
Sciences humaines

609-865-4765
jiayingz@psych.ubc.ca

En provenance de


Princeton University, États-Unis

Objet de la recherche


Élaborer une théorie psychologique du manque de ressources.

Importance de la recherche


Conduire à des changements de politiques sur des problèmes comme la pauvreté, la durabilité de l’environnement et l’inégalité des ressources.

La psychologie du manque de ressources


La pénurie constitue un problème urgent et omniprésent dans le monde : à l’échelle mondiale, quelque 1,4 milliard de personnes vivent dans une extrême pauvreté, 1,2 milliard d’habitants vivent sans électricité, et plus de 780 millions n’ont pas accès à l’eau potable. La pénurie existe même dans les pays développés. Par exemple, plusieurs collectivités au Canada font face à des pénuries d’eau ou de nourriture, et, aux États-Unis, un enfant sur quatre vit dans la pauvreté. De manière plus générale, presque tout le monde a déjà fait l’expérience du manque de temps, à un moment ou à un autre.

Selon des recherches effectuées par Jiaying Zhao, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la durabilité des comportements, la pénurie ne signifie pas seulement un manque de ressources, elle représente également pour la personne d’importantes contraintes psychologiques. Les travaux de Mme Zhao ont montré que la pénurie peut entraver la fonction cognitive, ce qui en soi pourrait contribuer à aggraver la condition de pénurie.

Mme Zhao et son équipe de recherche s’affairent à établir comment la pénurie conduit à la négligence; quelles conséquences découlent de la pénurie de ressources environnementales, comme la nourriture ou l’eau; comment la pénurie peut conduire à un non-engagement en matière d’action environnementale; comment l’inégalité des ressources provoque l’expérience de pénurie.

Ces travaux jetteront de nouvelles bases théoriques, empiriques et méthodologiques d’une science de la pénurie. Non seulement ils nous permettront de mieux comprendre la pénurie et ses conséquences cognitives et comportementales, mais ils fourniront des connaissances fondamentales sur le comportement humain et la prise de décision qui émanent d’une psychologie de la pénurie.

Plus important encore, les recherches de Mme Zhao pourraient conduire à des changements de politiques sur des problèmes comme la pauvreté, la durabilité et l’inégalité.