Yohan Bossé


Chaire de recherche du Canada en génomique des maladies cardiaques et pulmonaires

Niveau 2 - 2017-11-01
Université Laval
Instituts de recherche en santé du Canada

418-656-8711
yohan.bosse@criucpq.ulaval.ca

Objet de la recherche


Comprendre les bases moléculaires des maladies cardiaques et pulmonaires.

Importance de la recherche


Personnaliser et améliorer le traitement des patients atteints de maladies cardiaques et pulmonaires.

Personnaliser les soins offerts aux patients atteints de maladies cardiaques et pulmonaires


Notre cœur, nos poumons et notre génome sont plus intimement liés que nous ne le soupçonnons. La composante génomique demeure un mystère même pour la plupart des chercheurs, mais Yohan Bossé, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génomique des maladies cardiaques et pulmonaires, s’efforce de le percer – il déchiffre, partage et traduit de nouvelles connaissances génomiques en pratiques cliniques pour la santé du cœur et des poumons.

Nous n’avons pas tous le même risque de souffrir de maladies cardiaques et pulmonaires : la génétique joue un rôle déterminant. M. Bossé et son équipe de recherche utilisent des approches génomiques modernes – telles que le génotypage et le séquençage d’ADN de génomes entiers – pour comprendre les bases moléculaires de ces maladies, ainsi que les différences dans la façon dont les personnes réagissent aux traitements et à l’exposition ambiante.

Les travaux de M. Bossé se concentrent sur deux thèmes : la génomique des maladies respiratoires les plus courantes et invalidantes, dont l’asthme et les maladies pulmonaires liées au tabagisme (en particulier le cancer du poumon et la bronchopneumopathie chronique obstructive); et la génétique des valvulopathies aortiques, potentiellement mortelles, pour lesquelles il n’existe encore aucun traitement médical.

M. Bossé et son équipe élaborent des projets novateurs pour combler les lacunes en matière de diagnostic et de traitement de ces maladies, en utilisant de larges collections d’échantillons biologiques. Ils sont étroitement impliqués dans des partenariats de recherche et s’engagent à mettre leur expertise au service de groupes de recherche nationaux et internationaux qui étudient les maladies cardiaques et pulmonaires.

Ultimement, ces travaux visent à personnaliser et à améliorer la qualité des soins aux patients atteints de maladies cardiaques et pulmonaires grâce à de nouvelles applications génomiques mises en œuvre au moment des soins.