André Gaudreault



Chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques

Niveau 1 - 2015-05-01
Université de Montréal
Sciences humaines

514-343-6115
andre.gaudreault@umontreal.ca

Objet de la recherche


Étudier le rôle joué par l’innovation technologique dans le développement des formes et des pratiques du cinéma.

Importance de la recherche


Élaborer une nouvelle façon de penser l’histoire des médias, en y réintégrant la problématique technique, cruciale à notre époque.

Repenser l’histoire du cinéma


Alors que le numérique brouille de plus en plus les frontières entre les médias, transformant dans la foulée chaque étape de la production et de la réception des films, il est pressant de s’interroger sur la place qu’occupera le cinéma au 21e siècle.

André Gaudreault, titulaire de la Chaire de recherche en études cinématographiques et médiatiques, se donne pour mission d’interroger le rôle de l’innovation technologique dans le développement des formes et pratiques cinématographiques, en s’attardant plus précisément aux deux extrémités du continuum historique : l’avènement du cinéma proprement dit au tournant du 20e siècle et, un siècle plus tard, l’irruption du numérique dans le paysage médiatique. L’approche qu’il privilégie rejoint ce qu’on appelle l’« archéologie des médias ».

L’originalité de la recherche menée par M. Gaudreault est de penser les changements actuels dans un continuum remontant aux origines du cinéma. En observant le paysage médiatique d’aujourd’hui à la lumière des nombreux bouleversements qui jalonnent l’histoire du média, il est possible de dégager les tenants et les aboutissants du virage numérique, en plus d’étoffer notre compréhension globale du cinéma en tant qu’art technologique, sans tomber dans le piège du déterminisme ou de la téléologie. Si le numérique n’annonce pas la fin du cinéma, il nous pousse à faire le point sur l’identité du média et, ce faisant, sur l’état de la discipline. Ultimement, ces travaux permettront de jeter les fondements méthodologiques nécessaires pour réfléchir à ce que sera le cinéma demain.