Jean-Marc Narbonne


Chaire de recherche du Canada en antiquité critique et modernité émergente

Niveau 1 - 2017-11-01
Université Laval
Sciences humaines

418-656-2131, ext./poste 3050
Jean-Marc.Narbonne@fp.ulaval.ca

Objet de la recherche


Réaliser une recherche sur les sources de la pensée critique en Grèce antique et sur leur impact sur la théorie et la pratique de la démocratie.

Importance de la recherche


Montrer que l’esprit démocratique et l’idée d’une société ouverte sont enracinés dans une source commune : la tradition grecque, partagée par la suite par les cultures judaïque, chrétienne et islamique.

Comment l’esprit critique de la Grèce antique a façonné l’histoire occidentale


Vous êtes-vous déjà demandé comment notre société a évolué pour devenir une société qui valorise le débat rationnel et la pensée critique? Jean-Marc Narbonne veut démonter que la tradition de pensée critique, partie intégrante de notre culture occidentale contemporaine, a été héritée de la Grèce antique.

En tant que titulaire de la Chaire de recherche du Canada en antiquité critique et modernité émergente, M. Narbonne veut mettre en lumière les liens tangibles entre nos cultures antiques et modernes pour nous aider à mieux comprendre comment notre société contemporaine s’est développée. L’idéal du dialogue social, la mise à l’épreuve de différentes positions et la recherche du meilleur compromis possible entre les différentes opinions sont tous des traits de culture directement hérités du rationalisme gréco-romain.

Le principe de tolérance − hérité du franc-parler (parrhèsia) grec et de l’idée de liberté démocratique − suppose la reconnaissance d’une diversité de points de vue possibles sur tout sujet donné et la nécessité de trouver, sur la base d’une argumentation raisonnable, le dénominateur commun le plus rassembleur. La culture de la compétition entre les idées et du débat mené en commun pour arriver au meilleur compromis vient aussi de traditions grecques antiques qu’il s’agit de se réapproprier et de renforcer pour le plus grand bénéfice personnel et collectif.

Vus sous l’angle de l’héritage grec de la pensée critique, l’évolution de la société contemporaine et le développement des croyances et des valeurs qu’on y observe aujourd’hui apparaissent comme des phénomènes à la fois normaux et positifs. L’esprit critique, aussi hérité des Grecs, conduit à une réévaluation des perspectives traditionnelles et rend compte du caractère ouvert, dynamique et tolérant de notre propre culture.