Mario Leclerc



Chaire de recherche du Canada sur les polymères électroactifs et photoactifs

Niveau 1 - 2001-01-01
Date de renouvellement : 2015-04-01
Université Laval
Sciences naturelles et génie

418-656-3452
mario.leclerc@chm.ulaval.ca

Objet de la recherche


Création de composites polymériques qui conduisent l'électricité

Importance de la recherche


Ces matériaux composites seront à la base d'un mouvement d'innovation, notamment en micro-électronique et en médecine.

Une nouvelle génération de polymères nous offre le meilleur de deux mondes


Les composites à base de polymères comme les plastiques sont littéralement la source d'éléments clés du monde moderne qui est le nôtre. Ils sont légers, durables, non corrosifs et économiques à produire. Ils ont trouvé d'amples usages en haute technologie, qui laisse cependant encore une place à des métaux classiques comme le cuivre, lequel conduit bien l'électricité.

De nos jours, on voit apparaître des polymères qui peuvent conduire aussi bien la lumière que l'électricité. Ces propriétés les désignent tout particulièrement pour la réalisation de bien des dispositifs novateurs impossibles à fabriquer avec des matériaux classiques.

Mario Leclerc a étudié les possibilités qu'offre cette nouvelle génération de polymères. Ses travaux nous aident déjà à cerner leur complexité physico-chimique en nous montrant comment il serait possible de les reproduire dans des applications industrielles. Il s'est également attaché à ces applications par une démonstration de la conception de détecteurs ou de capteurs utiles en fabrication pharmaceutique.

Comme titulaire de cette chaire canadienne de recherche, M. Leclerc délaissera l'étude de l'élaboration de capteurs pour s'intéresser à la création de systèmes polymériques capables de manipuler l'ADN. Ce genre de plateforme technologique sera à la base d'une nouvelle investigation en protéomique, discipline dont les chercheurs s'efforcent de mieux comprendre les fonctions des gènes dans l'organisme. Leclerc croit que, à mesure que s'affinera cette technologie, des perspectives commerciales entièrement nouvelles se présenteront sans doute.

Dans ses recherches, il songe aussi à employer les nouveaux polymères comme source de lumière. Comme ces matières se prêtent à la confection de pellicules minces et robustes d'une surface considérable, leur capacité d'émission lumineuse les rend attrayantes pour des appareils perfectionnés de visualisation comme les moniteurs en informatique.