Thomas Stachel



Chaire de recherche du Canada sur les diamants

Niveau 1 - 2017-11-01
University of Alberta
Sciences naturelles et génie

780-492-0865
tstachel@ualberta.ca

En provenance de


Université de Francfort, Allemagne

Objet de la recherche


Étude des diamants et de leurs inclusions syngénétiques.

Importance de la recherche


Les découvertes permettront d'acquérir une meilleure compréhension de l'origine et de l'occurrence des diamants, ce qui aidera l'industrie canadienne du diamant à améliorer les opérations minières.

Préparer l'avenir de la production de diamants au Canada


Au cours des dix dernières années, le Canada est devenu un important centre d'exploration à la recherche de diamants et l'un des plus grands producteurs au monde. Il importe toutefois de mener de façon continue des recherches sur l'origine et l'occurrence des diamants pour assurer le développement futur de ce qui est en voie de devenir rapidement l'une de nos plus importantes ressources naturelles.

Thomas Stachel est l'un des rares scientifiques à l'avant-garde de la recherche dans ce domaine d'intérêt majeur. Depuis sept ans, il a dirigé de nombreuses recherches innovatrices sur les inclusions des diamants. Ce travail, qui lui a valu des distinctions, ainsi que ses nombreuses publications dans des revues scientifiques internationales examinées par les pairs constituent un apport majeur à la recherche sur les diamants et à d'autres types de recherches liées aux sciences de la terre dans le monde.

Dans le cadre de la chaire de recherche sur les diamants de la University of Alberta, il mise sur ses solides connaissances pour étudier les diamants et leurs inclusions syngénétiques. Ces inclusions sont des minéraux présents dans les diamants, qui se sont formés au même moment et par le biais des mêmes processus que les diamants-hôtes. L'étude de ces inclusions permettra d'obtenir des données qualitatives et quantitatives, que l'industrie du diamant pourra utiliser pour déterminer l'emplacement des dépôts de diamants et prédire la qualité de ces derniers.

Grâce au financement obtenu de la chaire, on met sur pied un laboratoire ultramoderne doté des outils de pointe et d'analyse les plus techniquement avancés pour la recherche sur les diamants. Mais M. Stachel ne s'en tient pas là. Il collabore également avec des scientifiques de renom au sein du département des sciences de la terre et de l'atmosphère de l'université, où les études sur l'évolution du manteau de la terre (couche entre l'écorce et le noyau) sont déjà une priorité absolue. Il continuera en outre à travailler en étroite collaboration avec les chefs de file de l'industrie minière du diamant, notamment des géants à l'échelle internationale, tels que DeBeers Consolidated Mines Ltd., afin de garantir un approvisionnement continu en diamants-échantillons provenant de diverses mines.

Les découvertes de l'équipe de calibre mondial de M. Stachel devraient contribuer de manière cruciale à l'avancement de la recherche sur les diamants et accroître le leadership du Canada dans la production de diamants.