Kristian Behrens


Chaire de recherche du Canada sur les répercussions régionales de la mondialisation

Niveau 2 - 2014-12-01
Date de renouvellement : 2015-04-01
Université du Québec à Montréal
Sciences humaines

514-987-3000 ext. 6513
behrens.kristian@uqam.ca

Objet de la recherche


Analyser les répercussions régionales et urbaines de l’intégration et de la mondialisation de l’économie.

Importance de la recherche


Mieux comprendre les dynamiques régionales et urbaines de l’économie afin que toutes les régions du Canada puissent tirer avantage des opportunités accrues qu’offre une économie mondialisée.

Économie mondiale, répercussions locales


L’économie mondiale est de plus en plus intégrée. Dans diverses régions du monde, des États unissent leurs politiques économiques et créent des marchés uniques. Cette intégration affecte la structure et la localisation des industries, ainsi que la performance des régions et des villes. Elle modifie la géographie des économies nationales, où certaines villes et régions prospèrent, tandis que d’autres sont délaissées. La mondialisation n’a pas que des avantages : elle entraîne non seulement une disparité économique, mais aussi des problèmes sociaux et politiques.

En tant que titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les répercussions régionales de la mondialisation, Kristian Behrens offre un nouvel éclairage sur les changements que l’intégration croissante de l’économie mondiale apporte aux régions et aux villes. M. Behrens et son équipe ont recours à des modèles adaptés aux données nord-américaines et, plus particulièrement, canadiennes. À partir de ces modèles et en utilisant des techniques économétriques et de simulation d’équilibre général, ils analysent les répercussions de l’intégration économique sur différentes régions, villes et industries, ainsi que leur évolution dans le temps. Quelles régions et quelles villes sont les plus touchées? Pourquoi? Quelles industries et grappes industrielles sont le plus exposées à la concurrence internationale? Et comment les chocs se propagent-ils dans une économie où les différents acteurs sont de plus en plus interdépendants?

Les recherches de M. Behrens permettront de mieux comprendre les divers facteurs qui, dans un monde de plus en plus ouvert, ont une incidence sur les régions et les villes. Elles aideront ainsi les décideurs canadiens à élaborer de saines politiques de développement régional et des politiques industrielles et commerciales efficaces, afin que toutes les régions du pays puissent tirer avantage des opportunités accrues qu’offre une économie mondialisée.