Le gouvernement Harper investit dans l’excellence de la recherche menée au sein des universités canadiennes afin de créer des emplois et de contribuer à la croissance économique


Les universités canadiennes recrutent les meilleurs chercheurs grâce à un financement fédéral

OTTAWA, Ontario, le 13 mars 2012 | Des chercheurs universitaires de partout au pays continueront à favoriser le progrès – notamment en ce qui concerne la prévention des maladies et leur traitement, la technologie informationnelle, le développement durable ainsi que les pratiques d’administration et de gestion – grâce à l’investissement fédéral lié au Programme des chaires de recherche du Canada. L’annonce a été faite aujourd’hui par l’honorable Gary Goodyear, ministre d’État (Sciences et Technologie), lors d’une présentation donnée à l’Université d’Ottawa.

« Notre gouvernement investit dans des programmes de recherche qui ont un impact continu sur l’économie du Canada et qui sont importants pour ses citoyens, a indiqué M. Goodyear. Nous mettons l’accent sur ce qui est important, c’est-à-dire la création d’emplois et la croissance économique. En favorisant l’innovation, non seulement on encourage la recherche de pointe, mais on contribue à la création d’idées prometteuses sur le marché du travail afin de s’assurer que l’économie du pays demeurera solide. »

Au total, 132 chaires de recherche du Canada nouvelles ou renouvelées de 36 établissements d’enseignement postsecondaire canadiens obtiendront un financement de 124,5 millions de dollars pour mener des travaux de recherche novateurs. Cet investissement fédéral permet à ces établissements de consolider leur réputation de chefs de file mondiaux de la recherche et du développement, ce qui permet d’offrir de meilleures perspectives économiques aux Canadiens.

L’annonce d’aujourd’hui, qui avait lieu à l’Université d’Ottawa, présentait Julian Little, qui élabore des méthodes épidémiologiques pour examiner les rôles que jouent les gènes dans un certain nombre de maladies et mesure leurs réponses aux traitements ou aux interventions préventives. À titre de titulaire de la Chaire de recherche du Canada en épidémiologie du génome humain, M. Little aide à élaborer les techniques qui seront nécessaires pour traduire les découvertes génétiques en occasions pour la médecine préventive et en bienfaits sur la santé publique.

« Le Programme des chaires de recherche du Canada aide les établissements d’enseignement postsecondaire canadiens à devenir des centres de recherche de calibre mondial », a précisé M. Gaffield, président du Conseil de recherches en sciences humaines et du comité directeur du Programme des chaires de recherche du Canada, qui assistait à cette annonce. « Grâce à ce financement, les chercheurs trouvent des solutions novatrices à des problèmes sociaux et économiques ainsi qu'à des problèmes de santé actuels et forment la prochaine génération des meilleurs chercheurs et scientifiques. »

L’investissement annoncé aujourd’hui comprend également 6,3 millions de dollars provenant de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), qui sont consacrés à l’infrastructure de recherche liée aux nouvelles chaires attribuées.

« Les titulaires de chaire de recherche du Canada travaillent dans des secteurs qui sont d’une importance stratégique pour les communautés canadiennes », a ajouté Gilles G. Patry, président-directeur général de la FCI. « Une infrastructure de recherche de pointe permet de s’assurer que ces chercheurs de calibre international aideront le Canada à demeurer concurrentiel au sein d’une économie mondiale axée sur le savoir. »

Les 132 titulaires de chaire annoncés mèneront des travaux de recherche dans divers domaines, ce dont pourraient tirer profit des responsables de l’élaboration de politiques, des entreprises, des praticiens et le grand public.

La liste complète des titulaires de chaire est disponible ici.

Des détails sur le financement de la FCI lié à l’infrastructure de la recherche pour les attributions annoncées sont disponibles sur le site Web de la FCI.

Personnes-ressources des relations avec les médias :

Stephanie Kale
Conseillère en relations avec les médias
Programme des chaires de recherche du Canada
Tél.: 613-996-8373
Courriel : stephanie.kale@chairs-chaires.gc.ca

Stephanie Thomas
Adjointe spéciale (Communications)
Cabinet de l’honorable Gary Goodyear
Ministre d’État (Sciences et Technologie)
Tél.: 613-960-7728
Courriel : stephanie.thomas@ic.gc.ca

Ryan Hill
Coordinateur, Relations avec les médias et Réseaux sociaux
Fondation canadienne pour l’innovation
Tél.: 613-943-5346
Tél. cell.: 613-294-6247
Courriel : ryan.saxby-hill@innovation.ca

Karine Proulx
Agente de relations avec les médias
Université d’Ottawa
Tél.: 613-562-580, poste 3149
Courriel : karine.proulx@uOttawa.ca