Le gouvernement du Canada finance l’excellence de la recherche dans les universités canadiennes


Du financement fédéral pour recruter les meilleurs talents

CALGARY (Alberta), le 14 novembre 2013 | Des chercheurs de haut niveau des universités canadiennes recevront près de 109 millions de dollars de financement du gouvernement fédéral afin de poursuivre des travaux de recherche de calibre mondial dans toutes les disciplines et d’améliorer ainsi la qualité de vie des Canadiens. L’honorable Greg Rickford, ministre d’État (Sciences et Technologie, et Initiative fédérale du développement économique pour le Nord de l’Ontario), en a fait l’annonce aujourd’hui à l’University of Calgary.

« Le gouvernement du Canada demeure résolu à recruter et à garder au pays les meilleurs chercheurs du monde, à créer des emplois et à renforcer l’économie du Canada, affirme M. Rickford. Par l’intermédiaire de programmes tels que celui des chaires de recherche du Canada, le gouvernement fédéral appuie des travaux de recherche novateurs des universités canadiennes et favorise l’innovation en aidant les chercheurs à mettre en marché leurs idées de façon à en faire profiter les Canadiens et à améliorer leur qualité de vie. »

Le gouvernement du Canada investira 108,9 millions de dollars dans le Programme des chaires de recherche du Canada afin de soutenir 135 chaires de recherche du Canada nouvelles ou renouvelées. Parmi les titulaires de chaire, 26 ont été recrutés à l’étranger, y compris 11 Canadiens qui sont de retour au pays – ce qui témoigne de la capacité du Programme à recruter des talents et à soutenir l’excellence en recherche et l’innovation au Canada. La recherche, qui sera menée dans 41 établissements d’enseignement postsecondaire canadiens, sera utile aux familles, aux entreprises, aux praticiens et aux responsables des politiques canadiens.

Depuis sa création, le Programme des chaires de recherche du Canada a un budget annuel de 300 millions de dollars pour établir jusqu’à 2 000 professorats de recherche partout au pays et faire du Canada un chef de file mondial de la recherche postsecondaire. Le Programme soutient actuellement des chercheurs de plus de 70 établissements d’enseignement postsecondaire canadiens dans des disciplines liées aux sciences naturelles et au génie, aux sciences de la santé et aux sciences humaines.

L’annonce d’aujourd’hui a mis en vedette Sabine Gilch, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les maladies à prion de l’University of Calgary. L’établissement recevra 500 000 $ sur cinq ans pour soutenir les travaux qu’effectuera Mme Gilch dans le cadre de cette nouvelle chaire de niveau 2. La chercheure explore la biologie moléculaire et cellulaire de maladies à prion telles que l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) – aussi appelée maladie de la vache folle – et sa variante humaine, la maladie de Creutzfeldt-Jakob, et la maladie débilitante chronique des cerfs, des wapitis et des orignaux. Mme Gilch vise à protéger la vie des Canadiens en trouvant des traitements pour ces maladies mortelles contre lesquelles il n’en existe actuellement pas.

« L’University of Calgary profite d’un excellent milieu scientifique, souligne Sabine Gilch. L’Alberta est très intéressante, car aucun autre endroit au monde ne doit composer tant avec la BSE qu’avec la maladie débilitante chronique. Ma recherche fondamentale sur la biologie cellulaire des maladies à prion profitera aux Canadiens en permettant de trouver des cibles de médicaments pour traiter les maladies à prion et limiter la propagation de la maladie débilitante chronique. »

« Depuis plus de 10 ans, le Programme des chaires de recherche du Canada a permis de recruter les chercheurs les plus talentueux de toutes les disciplines dans les établissements d’enseignement postsecondaire », indique Janet Walden, chef des opérations du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et membre du Comité directeur du Programme. « Il attire l’expertise, le talent et la créativité. Par l’intermédiaire de l’enseignement et du mentorat, les titulaires de chaire stimulent l’excellence de la recherche dans la nouvelle génération de chercheurs. »

Une somme additionnelle de 6,4 millions de dollars de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) a aussi été annoncée à l’appui des chercheurs. Elle servira à leur fournir les installations les plus récentes pour réaliser leurs travaux de recherche.

« Depuis l’an 2000, la FCI fournit aux titulaires de chaire de recherche du Canada de l’équipement et des installations à l’avant-garde de la technologie afin qu’ils explorent les frontières du savoir, ajoute Gilles G. Patry, président-directeur général de la FCI. Leur recherche, qui a donné lieu à de nouvelles découvertes et innovations, aide les entreprises canadiennes à être concurrentielles et à créer les emplois dont le Canada a besoin aujourd’hui – et dont il aura besoin demain. »

Vous pouvez consulter la liste complète des titulaires de chaire.

Des détails sur le financement de la FCI lié à l’infrastructure de la recherche pour les attributions annoncées sont disponibles sur le site Web de la FCI.

Personnes-ressources des relations avec les médias :

Stephanie Kale
Conseillère en relations avec les médias
Programme des chaires de recherche du Canada
Tél.: 613-996-8373
stephanie.kale@chairs-chaires.gc.ca

Mary Ann Dewey-Plante
Directrice des communications
Cabinet de l’honorable Greg Rickford
Ministre d’État (Sciences et Technologie, et Initiative fédérale du développement économique dans le Nord de l’Ontario)
Tél.: 613-943-6177

Yves Melanson
Coordonnateur des relations avec les médias        
Fondation canadienne pour l’innovation
Tél.: 613-996-3160        
yves.melanson@innovation.ca

Leanne Yohemas
Gestionnaire des relations avec les médias
University of Calgary
Tél.: 403-540-6552
leanne.yohemas@ucalgary.ca