Mark Collard



Chaire de recherche du Canada en études de l'évolution humaine

Niveau 1 - 2017-11-01
Date de renouvellement : 2012-07-01
Simon Fraser University
Conseil de recherches en sciences humaines

778-782-8166
mark.collard@sfu.ca

Objet de la recherche


Reconstituer des parties clés de l’histoire de l’évolution humaine et affûter les outils que les chercheurs utilisent pour retracer l’évolution humaine.

Importance de la recherche


Comprendre comment les cultures se diversifient et comment les revers environnementaux, en particulier le changement climatique, façonne notre évolution.

quel point sommes-nous différents des singes?


Qui êtes-vous? Vous ne pourriez sans doute répondre à cette question sans le souvenir de quelques expériences marquantes de votre vie, en plus de quelques commentaires provenant d’amis et d’un bon nombre de traits hérités de vos parents. Notre passé nous définit profondément, mais plus on retourne en arrière, plus il devient difficile de déterminer exactement comment. À titre de titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études sur l’évolution humaine, Mark Collard s’efforce de comprendre ce que nous étions dans le passé lointain et d’établir un lien avec qui nous sommes aujourd’hui. Son travail est au cœur d’une question très importante : Qui sommes-nous? Elle est devenue d’autant plus importante en raison des récentes percées de la science, comme le séquençage du génome des chimpanzés, qui a permis de découvrir que seulement 4 p. 100 de nos gènes diffèrent des leurs. Le travail de M. Collard va au-delà de la génétique, examinant l’anthropologie, l’archéologie, la biologie, l’économie, la linguistique, la psychologie et même la médecine – toujours à la recherche d’une explication justifiant pourquoi nous pensons et nous nous comportons comme nous le faisons. Sa recherche comportera trois volets clés. Premièrement, M. Collard améliorera les méthodes permettant d’identifier et de comprendre les espèces d’hominidés fossilisés (y compris nos ancêtres préhumains). Deuxièmement, à l’aide de techniques issues de la biologie évolutionnaire, il étudiera comment les cultures évoluent. Enfin, il examinera comment le changement climatique peut influer sur l’évolution. Sa recherche bénéficiera d’une aide financière provenant de la Fondation canadienne pour l’innovation, ce qui permettra la mise sur pied d’un nouveau laboratoire de morphométrie et de phylogénétique à la Simon Fraser University. Nous savons que les générations antérieures ont souvent fait face à des problèmes similaires aux nôtres. Tout comme nous avons appris de leurs expériences, nous pourrions en apprendre beaucoup du passé plus lointain, en comprenant comment les cultures évoluent et s’adaptent, et comment l’évolution a contribué à ce que nous sommes aujourd’hui.