Hugo Asselin


Chaire de recherche du Canada en foresterie autochtone

Niveau 2 - 2017-11-01
Date de renouvellement : 2014-03-01
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Conseil de recherches en sciences humaines

819-762-0971 ext. 2621
hugo.asselin@uqat.ca

Objet de la recherche


Prendre en considération le passé, le présent et le futur dans l'élaboration de stratégies d'aménagement forestier durable respectueuses du point de vue et de la culture autochtones.

Importance de la recherche


Faire un meilleur usage des savoirs traditionnel et scientifique ainsi que développer la capacité des communautés autochtones en matière d'aménagement forestier durable.

Partager savoirs et territoire


La forêt boréale comprend le quart des dernières forêts intactes de la planète. Le tiers de la forêt boréale mondiale se trouve au Canada, où la viabilité de centaines de collectivités dépend exclusivement de la forêt. L'importance socioéconomique et culturelle de la forêt est particulièrement marquée pour la majorité des communautés autochtones du Canada, situées dans les forêts exploitées.

Toutefois, la prise en compte du point de vue autochtone dans la planification et le suivi des activités d'aménagement forestier n'est encore que très partielle. C'est au carrefour des savoirs traditionnel et scientifique que se trouvent les outils qui permettront une véritable gestion intégrée des ressources, selon laquelle le territoire est partagé entre les différents utilisateurs en fonction de leurs besoins respectifs.

Hugo Asselin, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en foresterie autochtone, est un spécialiste de la dynamique des écosystèmes forestiers boréaux, y compris leur composante humaine.

Ses travaux visent tout d’abord à permettre une meilleure compréhension de la dynamique séculaire des écosystèmes forestiers afin de définir leur variabilité historique et de trouver, dans le passé, des indices permettant d'interpréter le présent et de prévoir le futur. Par ailleurs, il s’agit de mieux intégrer les savoirs traditionnel et scientifique dans une optique d'aménagement forestier durable.

Enfin, ces travaux mèneront à la création d’outils d'aide à la prise de décision qui augmenteront la capacité des communautés autochtones d’évaluer les différentes possibilités d'aménagement forestier qui leur sont proposées afin d'en déterminer l'acceptabilité sociale, environnementale et économique.

Les recherches de M. Asselin contribuent au maintien et au développement de collectivités viables ainsi qu’au partage équitable du territoire. Compte tenu de l'importance socioéconomique et historique des forêts du Canada, ces recherches auront d’importantes retombées.