Cécile Van de Velde



Chaire de recherche du Canada sur les inégalités sociales et les parcours de vie

Niveau 2 - 2017-11-01
Université de Montréal
Conseil de recherches en sciences humaines

514-343-7157
cecile.vandevelde@umontreal.ca

En provenance de


École des hautes études en sciences sociales, Paris

Objet de la recherche


Mettre en lumière les multiples effets des inégalités sociales sur les parcours de vie, de l’enfance au grand âge.

Importance de la recherche


Identifier les dynamiques à l’œuvre dans l’évolution des inégalités sociales et générationnelles, et proposer des pistes d’action.

Inégalités sociales et parcours de vie : l’enjeu du vivre ensemble


Comme le prouvent les mouvements sociaux de ces dernières années, la crise économique aiguise et reformule l’enjeu des inégalités sociales dans nos sociétés. La question des inégalités sociales émerge comme l’un des défis centraux de la décennie à venir. Elle appelle un renouvellement des connaissances pour mieux penser la justice sociale, l’équité entre générations et la protection des nouvelles vulnérabilités.

Cécile Van de Velde, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les inégalités sociales et les parcours de vie, étudie comment on peut enrichir les analyses en matière d’inégalités sociales en prenant mieux en compte les effets de l’âge et de la génération. Mme Van de Velde et son équipe de recherche poursuivent trois objectifs interdépendants. D’abord, ils souhaitent mettre en lumière la dynamique des inégalités de l’enfance au grand âge, en proposant une approche multidimensionnelle de ces inégalités, qui explore non seulement les conditions de vie mais aussi les épreuves sociales et existentielles qui jalonnent désormais les parcours.

Ils joueront également un rôle moteur dans le développement d’approches fondées sur la mixité des méthodes qualitatives et statistiques, en intégrant de nouveaux modes de collecte des données (médias et Internet), ainsi que des modes de transmission visuelle (photographies et les documentaires). De plus, Mme Van de Velde et son équipe proposeront une perspective de comparaison internationale et régionale, permettant d’éclairer les différents arbitrages politiques et leurs effets sur les parcours de vie, d’un modèle social à l’autre.

Ultimement, les travaux de Mme Van de Velde permettront d’identifier les dynamiques à l’œuvre dans l’évolution des inégalités sociales et générationnelles, et de proposer des pistes d’action.