Katherine S Elvira


Chaire de recherche du Canada sur les nouveaux matériaux et techniques destinés à des applications en santé

Niveau 2 - 2017-11-01
University of Victoria
Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie

250-721-7165
kelvira@uvic.ca

En provenance de


ETH Zürich, Suisse

Objet de la recherche


Utiliser des dispositifs de laboratoire sur puce pour découvrir des médicaments.

Importance de la recherche


Contribuer à créer des médicaments plus efficaces, ainsi que de meilleures manières de contrôler ces médicaments dans les cellules et chez les humains.

Les nouvelles technologies au service de la découverte de médicaments


Le processus de fabrication de nouveaux médicaments est long et coûteux. Il faut en moyenne plus d’une décennie pour qu’un nouveau médicament passe du stade de la recherche à l’utilisation par des patients – et il en coûte des centaines de millions de dollars. Améliorer l’efficacité de ce processus permettrait le traitement plus rapide des nouvelles maladies et aurait des répercussions importantes sur la qualité de vie des patients.

Le succès de tout médicament dépend de la façon dont celui-ci interagit avec les cellules humaines et y pénètre. Comprendre ces interactions tôt dans le processus de recherche et de développement permettrait de faire en sorte que seuls les médicaments démontrant le plus grand potentiel de réussite passeraient aux coûteuses étapes de développement.

Katherine Elvira, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les nouveaux matériaux et techniques destinés à des applications en santé, conçoit des technologies de laboratoire sur puce (microfluidiques) afin d’étudier la façon dont les médicaments entrent dans les cellules humaines et d’analyser leur efficacité lorsqu’on les administre à des patients.

Mme Elvira et son équipe de recherche tentent aussi de comprendre pourquoi les médicaments fonctionnent différemment selon les patients. Grâce à un suivi non intrusif des médicaments en temps réel chez les patients, ils espèrent fournir aux chercheurs en médecine d’énormes quantités de nouvelles données, un peu comme l’utilisation d’une vaste gamme de mesures a permis d’améliorer les prévisions météorologiques.

Les technologies mises au point par l’équipe de Mme Elvira pourraient révolutionner la façon dont nous créons des médicaments, en fournissant des techniques novatrices pour la découverte de médicaments et des données en ligne sur les patients permettant des diagnostics plus précis et des soins en temps réel.