Alexandre Bitektine


Chaire de recherche du Canada sur les établissements et l'entrepreneuriat stratégique

Niveau 2 - 2017-11-01
Université Concordia
Conseil de recherches en sciences humaines

848-2424, ext. 5911
alex.bitektine@concordia.ca

Objet de la recherche


Étudier les facteurs institutionnels qui soutiennent l’entrepreneuriat et les contraintes culturelles qui le favorisent, ainsi que les stratégies hors marché qui influencent les jugements sociaux.

Importance de la recherche


Permettre aux acteurs sociaux, aux principaux décideurs et aux gouvernements de prendre des décisions plus éclairées et orienter les gestionnaires en ce qui concerne les façons d’encourager les initiatives entrepreneuriales.

Rendre l’entrepreneuriat possible


Neuf projets entrepreneuriaux sur dix échouent. Leur succès dépend de nombreux facteurs, allant de la créativité et de l’ingéniosité des entrepreneurs eux-mêmes (et du soutien d’organisations partenaires) aux facteurs culturels, sociaux et économiques pouvant contribuer tout autant à la réussite qu’à l’échec de nouvelles entreprises et industries.

Les recherches sur l’entrepreneuriat sont principalement axées sur les entrepreneurs et les organisations en particulier, y compris sur la façon de gérer le processus de démarrage. Or, on en sait bien peu sur les facteurs industriels et sociétaux, tels que les institutions, les politiques et les cultures, qui peuvent avoir des effets sur le succès ou l’échec d’un entrepreneur.

L’entrepreneuriat est un processus à niveaux multiples. En considérant cela, la recherche sur les institutions et l’entrepreneuriat a permis d’explorer différentes facettes de l’activité entrepreneuriale à différents échelons organisationnels (micro, méso et macro), en se penchant plus particulièrement sur les interactions entre les différents niveaux au sein du système social. Or, M. Alex Bitektine, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les institutions et l’entrepreneuriat stratégique, s’intéresse particulièrement à la façon dont les institutions influencent la créativité ainsi qu’aux autres facteurs de niveau micro qui soutiennent l’entrepreneuriat. Il étudie également les stratégies que les entrepreneurs adoptent pour asseoir leur légitimité, et il se penche sur les éléments contraignants et facilitants aux niveaux institutionnels et structuraux de l’activité entrepreneuriale.

En améliorant notre compréhension de ce qui stimule l’entrepreneuriat et de ce qui permet aux projets naissants de survivre et de prospérer, les travaux de recherche de M. Bitektin fourniront de précieuses connaissances aux responsables de politiques, aux entrepreneurs ainsi qu’à tous les intervenants du milieu. Ils permettront en outre d’améliorer la qualité de leurs décisions. Une prise de décision éclairée s’avère cruciale dans ce domaine si nous voulons soutenir l’innovation, qui à son tour permettra de mettre au point de nouvelles technologies, stimuler la croissance économique et créer de nouveaux emplois.