Hossein Abouee Mehrizi


Chaire de recherche du Canada en analyse des soins de santé

Niveau 2 - 2014-02-01
Date de renouvellement : 2019-02-01
University of Waterloo
Instituts de recherche en santé du Canada

519-888-4567, ext. 35240
haboueem@uwaterloo.ca

Objet de la recherche


Élaborer pour le domaine des soins de santé une méthode d’attribution de rendez-vous des patients qui soit dynamique, à catégories multiples et à plusieurs priorités.

Importance de la recherche


Améliorer la manière de fixer les rendez-vous des patients et renforcer la capacité du système de santé à atteindre les cibles de temps d’attente.

Un meilleur moyen de fixer les rendez-vous des patients et de respecter les temps d’attente


En général, les Canadiens sont fiers de l’accès universel à leur système de santé. Mais avec l’accès universel et une demande sans cesse croissante, le système a de la difficulté à répondre aux besoins des patients. Il en résulte des temps d’attente pour accéder aux services de santé.

Devoir attendre avant de recevoir des services de santé peut causer chez les patients beaucoup de douleur et d’anxiété, et entraîner une détérioration de leur qualité de vie. L’attente dans les salles d’urgence, en particulier, peut mettre en danger la vie des patients.

En réaction, le Canada a adopté un système de triage qui priorise les patients selon leur niveau de gravité. L’Échelle canadienne de triage et de gravité (ECTG) assigne aux patients un niveau de 1 à 5, selon leur état. Pour s’assurer que les patients au niveau de gravité moins élevé n’attendent pas pendant une période déraisonnablement longue, les hôpitaux fixent des cibles de temps d’attente selon le niveau de gravité.

Malgré ces efforts, il y a toujours place à l’amélioration pour réduire les temps d’attente des patients au Canada - et c’est ce à quoi travaille Hossein Abouee Mehrizi, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en analyse des soins de santé. M. Abouee Mehrizi élabore et analyse un modèle d’attribution de rendez-vous des patients qui est dynamique, à catégories multiples et à plusieurs priorités, avec des cibles de temps d’attente. Ce nouveau modèle étudiera les relations entre temps d’attente, taux d’annulation et de défection, fenêtres de planification, politiques de priorisation des patients et durée de séjour. Il permettra également de valider de façon empirique le modèle élaboré à partir de données historiques.

Ultimement, M. Abouee Mehrizi et son équipe de recherche veulent mettre au point une méthode pour fixer les rendez-vous des patients qui permettra d’augmenter le volume de patients traités et de réduire les temps d’attente des patients.