Olivier Boiral


Chaire de recherche du Canada en internalisation du développement durable et responsabilisation des organisations

Niveau 1 - 2017-11-01
Université Laval
Conseil de recherches en sciences humaines

418-656 2131, ext./poste 4776
olivier.boiral@fsa.ulaval.ca

Objet de la recherche


Intégrer des pratiques efficaces de développement durable au sein des organisations et partager des informations fiables avec les divers intervenants.

Importance de la recherche


Encourager les organisations à adopter des pratiques de développement durable, à se montrer plus transparentes dans le partage d’information et plus responsables.

Intégrer le développement durable aux pratiques


 Lorsque les organisations communiquent avec des parties intéressées au sujet de leurs engagements et de leur rendement en matière de développement durable, les renseignements qu’elles fournissent ne sont pas toujours conformes à leurs pratiques internes.

Olivier Boiral, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en
internalisation du développement durable et responsabilisation
des organisations, souhaite analyser ces divergences et proposer
des solutions visant à les amenuiser dans les organisations tant
privées que publiques. Plus précisément, M. Boiral analysera ce
qui pousse les organisations à incorporer des pratiques de
développement durable à leurs activités quotidiennes.
 
M. Boiral et son équipe de recherche utiliseront des approches
novatrices pour analyser cette intégration, d’un point de vue tant organisationnel (mettre en place des pratiques et systèmes
formels de gestion nouveaux) que comportemental (lancer dans le
milieu de travail des initiatives de développement durable, que
cela soit prescrit ou non). Ils étudieront par exemple le rôle des
comportements respectueux de l’environnement dans le milieu de
travail, notamment des initiatives individuelles, informelles, non
prescrites et non récompensées.
 
Les travaux de M. Boiral exploreront également la fiabilité et la
transparence des informations communiquées par les
organisations – en particulier les mécanismes censés démontrer
leur responsabilité sociale et environnementale, tels que les
rapports de développement durable, les pratiques de vérification
et de certification et les indicateurs de mesure du rendement.
 
Ultimement, ces recherches amélioreront les pratiques de
développement durable des organisations, augmenteront la
transparence et assureront une meilleure responsabilisation parmi
les dirigeants.