Mark Rosenberg



Chaire de recherche du Canada en vieillissement, santé et développement

Niveau 1 - 2012-04-01
Date de renouvellement : 2019-04-01
Queen's University
Instituts de recherche en santé du Canada

613-533-6046
Mark.rosenberg@queensu.ca

Objet de la recherche


Examiner l’évolution démographique et les caractéristiques socioéconomiques et géographiques de divers groupes au Canada et dans le monde.

Importance de la recherche


Comprendre le vieillissement de la population au Canada et la manière dont la « géographie des possibilités » touche les peuples autochtones, les immigrants et les personnes vivant avec un handicap.

Vieillissement, santé et développement


L’endroit où l’on vit détermine le niveau d’accès à des services. Mais les grands districts scolaires et la proximité du transport ne sont que la pointe de l’iceberg quand on cherche à comprendre comment la « géographie des possibilités » (qui dépend du lieu de résidence) touche les Canadiens, et plus particulièrement les populations vulnérables. Mark Rosenberg et son équipe analysent les inégalités en matière d’accès à des services comme les soins de santé, les services sociaux et le logement afin de stimuler l’élaboration d’une meilleure politique publique.

En tant que titulaire de la Chaire de recherche du Canada en vieillissement, santé et développement, Mark Rosenberg étudie l’incidence des politiques publiques sur le vieillissement des populations, la santé des femmes et l’accès des peuples autochtones aux soins de santé et aux services sociaux. Par exemple, son projet, des « collectivités amies des aînés : amicales pour qui? » explore les besoins impérieux de logement de la population vieillissante du Canada, et l’appui offert par la collectivité à ce segment démographique dont la voix n’est souvent pas entendue au moment de développer et de planifier des collectivités amies des aînés.

Les travaux de recherche de M. Rosenberg s’étendent jusqu’en Chine, en Inde et au Ghana, où il travaille avec des équipes de recherche pour mettre au point des programmes visant à éliminer les obstacles géographiques et à améliorer l’accès aux services et au logement. En Chine, ses partenaires de recherche et lui-même analysent les obstacles aux services de soins de longue durée et améliorent la coordination des services dans les régions urbaines du pays. En Inde, sa recherche met l’accent sur les difficultés que doivent surmonter les aînés, tandis qu’au Ghana, son équipe et lui-même se penchent sur l’accès des personnes âgées aux services de santé.

En définitive, le travail de M. Rosenberg peut améliorer l’accès aux services pour les peuples autochtones, les immigrants et les personnes vivant avec des handicaps dans le monde entier.