Alexander Wong



Chaire de recherche du Canada en intelligence artificielle et les systèmes d'ìmagerie médicale

Niveau 2 - 2018-01-11
University of Waterloo
Sciences naturelles et génie

519-888-4567, ext./poste 31299
a28wong@uwaterloo.ca

Objet de la recherche


Mettre au point des technologies de matériel informatique et de logiciels en imagerie médicale, qui permettra de mieux comprendre le cancer et facilitera le diagnostic précoce de cette maladie.

Importance de la recherche


Mener à la mise au point de nouvelles technologies d’analyse et d’imagerie médicale aux fins de détection précoce et de localisation du cancer.

Les technologies d’imagerie pour détecter le cancer


Le cancer demeure la principale cause de mortalité au Canada. On estime que plus de 180 000 nouveaux cas sont diagnostiqués et qu’environ 75 000 décès surviennent chaque année. L’incidence du cancer est à la hausse. Le dépistage et la détection précoces du cancer sont donc d’une importance capitale, surtout si l’on tient compte du taux de survie élevé à la suite d’un diagnostic précoce de cancers tels que celui de la prostate et le mélanome.

Alexander Wong, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les systèmes d’imagerie médicale, met au point des systèmes d’imagerie médicale qui permettront de mieux comprendre le cancer et de le diagnostiquer à un stade précoce.

M. Wong regroupe les connaissances de diverses disciplines, telles que la médecine, la physique et le génie, pour concevoir et mettre au point de nouvelles technologies de matériel informatique applicables à l’imagerie ainsi que des logiciels cliniques intelligents. Combinées, ces nouvelles technologies permettront de traiter le cancer à partir de données complètes.

La recherche d’Alexander Wong améliorera la qualité de vie des patients en favorisant la détection précoce et la localisation du cancer. Sa recherche facilitera aussi le recours à des thérapies à effraction minimale pour traiter le cancer, lesquelles amélioreront les délais de rétablissement et réduiront l’inconfort des patients.