Marie-Annick Clavel


Chaire de recherche du Canada en santé valvulaire cardiaque des femmes

Niveau 2 - 2020-07-01
Université Laval
Instituts de recherche en santé du Canada



Résumé


Le cœur humain possède quatre valves qui assurent une bonne circulation sanguine. Malheureusement, ces valvules peuvent dégénérer, et lorsqu’elles le font, le cœur doit travailler plus fort. Parfois, il peut même s’effondrer complètement.

Les maladies valvulaires ont été étudiées principalement chez les hommes, en partant du principe que la progression, la présentation et les risques de la maladie seront similaires chez les femmes. Or, il existe des différences et, pour cette raison, les femmes doivent être prises en charge différemment. Marie-Annick Clavel, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en santé valvulaire cardiaque des femmes, s’efforce de combler cette lacune en étudiant les maladies cardiaques valvulaires chez les femmes. Son équipe de recherche et elle-même espèrent ainsi améliorer la prise en charge des hommes et des femmes atteints de maladies cardiaques valvulaires et augmenter leurs chances de survie.