Naïma Hamrouni


Chaire de recherche du Canada sur la vulnérabilité, les inégalités relationnelles et les injustices structurelles

Niveau 2 - 2020-09-01
Université du Québec à Trois-Rivières
Conseil de recherches en sciences humaines



Résumé


Chaque jour, les médias nous renvoient des images des multiples visages de la discrimination et des injustices. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la vulnérabilité, les inégalités relationnelles et les injustices structurelles, Naïma Hamrouni examine les inégalités relationnelles comme phénomènes dont la production et la reproduction sont structurelles, en tant qu’elles se manifestent dans les milieux de travail, ainsi que dans les établissements d’enseignement et de soins de santé et de services sociaux.

Mme Hamrouni et son équipe cherchent à affiner la conceptualisation et la compréhension des concepts d’injustice structurelle et d’inégalité relationnelle. Ultimement, leurs travaux permettront de proposer des pistes de transformation sociale des inégalités relationnelles.