Fred Longstaffe


Chaire de recherche du Canada en science des isotopes stables

Niveau 1 - 2017-11-01
Western University
Sciences naturelles et génie

519-661-3177
flongsta@uwo.ca

Objet de la recherche


Examiner l’eau, les sédiments, les plantes et les animaux pour retracer les changements climatiques et environnementaux survenus par le passé en Amérique du Nord, afin de prévoir ce qu’il adviendra dans l’avenir

Importance de la recherche


Démontrer comment le climat dans des régions, tel le bassin des Grands Lacs, a changé et comment il a réagi au réchauffement au cours des 15 000 dernières années

Retracer le climat de l’Amérique du Nord sur 15 000 ans


Les plantes, les animaux et les êtres humains qui ont peuplé le paysage changeant de l’Amérique du Nord au cours des 15 000 dernières années ont laissé un héritage détaillé de leur environnement. Cet héritage a commencé à se révéler avec le retrait de la glace de la dernière période glacière.

Fred Longstaffe, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en science des isotopes stables, examine les restes de plantes et d’animaux, récupérés du sol et des sédiments lacustres, pour retracer les changements climatiques en Amérique du Nord.

Les dents et les os lui fournissent de l’information sur l’eau que buvaient les animaux. L’eau potable permet de déterminer les températures et autres mesures du climat du passé et même de distinguer les variations saisonnières. Le carbone et le nitrogène des tissus végétaux et animaux indiquent quelles plantes et quels animaux vivaient dans un environnement donné, qui mangeaient quoi et pourquoi certaines espèces animales se sont éteintes.

En reconstruisant cette information, M. Longstaffe peut établir des correspondances entre les climats chauds et froids ainsi qu’entre des conditions plus sèches ou plus humides, par rapport au présent.

Fred Longstaffe axe sa recherche sur la région des Grands Lacs, laquelle est reconnue pour sa sensibilité passée aux changements climatiques. Son examen des données actuelles et passées de la région nous aidera à prévoir l’incidence des changements à venir – y compris les fluctuations du niveau des lacs – dans cette importante voie navigable intérieure.