Jeffrey Weitz



Chaire de recherche du Canada en thrombose

Niveau 1 - 2001-04-01
Date de renouvellement : 2016-02-01
McMaster University
Santé

905-574-8550
jweitz@thrombosis.hhscr.org

Objet de la recherche


Nouvelles techniques d'identification et de traitement des raisons sous-jacentes à la formation de caillots de sang.

Importance de la recherche


De meilleures thérapies pourraient améliorer la qualité de vie des patients et réduire les frais du système de soins de santé.

Protéger la circulation sanguine vitale du corps humain


La thrombose est la formation de caillots nuisibles et éventuellement mortels dans le sang. Cette maladie est le résultat d'une interaction complexe entre la paroi vasculaire sanguine et divers composants se trouvant dans le sang. L'approche actuelle à ce problème se base sur des diagnostics précis et des traitements à base de médicaments anticoagulants spécifiques. Cependant, il serait plus efficace de traiter la thrombose de manière plus fondamentale, c'est-à-dire en tentant de comprendre les événements génétiques et biochimiques sous-jacents qui causent le problème.

A titre de détenteur de la Chaire de recherche du Canada dans le domaine de la thrombose, Jeffrey Weitz tentera de comprendre ces événements. En suivant un programme complet passant de la théorie à l'application, il étudiera les dynamiques moléculaires les plus fondamentales responsables de cet état et il étendra sa recherche à l'élaboration de traitements cliniques valables pour les patients qui ont déjà été diagnostiqués et sont en cours de traitement.

Cette approche a déjà permis d'améliorer la qualité des soins donnés aux patients souffrant de thrombose. M. Weitz et ses collègues ont prouvé l'efficacité d'un nouveau régime posologique qui pourrait être suivi hors des hôpitaux, ce qui améliorerait la qualité de vie de ces patients en leur permettant de guérir chez eux. Par la même occasion, le système de soins de santé économiserait les frais d'hospitalisation de cinq à sept jours nécessités par l'ancienne thérapie.

Le chercheur a également caractérisé la structure et la fonction de diverses enzymes de coagulation, et s'est servi de ces informations pour créer de nouveaux types de médicaments anticoagulants qui sont en train d'être testés. Il a l'intention d'agrandir ce succès en étudiant les changements moléculaires spécifiques qui se produisent dans les parois vasculaires sanguines et qui sont à l'origine de la thrombose. Les résultats de cette recherche devraient fournir les moyens de définir les protéines à utiliser dans une thérapie génique, ce qui permettrait d'attaquer la maladie à la base.