Valérie Amiraux


Chaire de recherche du Canada sur l’étude du pluralisme religieux et de l’ethnicité

Niveau 2 - 2007-08-19
Date de renouvellement : 2012-06-01
Université de Montréal
Sciences humaines

514-343-6111 poste/ext. 3768
valerie.amiraux@umontreal.ca

Objet de la recherche


Étudier le pluralisme religieux et l’ethnicité en Europe.

Importance de la recherche


Comprendre et résoudre les conflits entre populations d’origine ethnique et d’appartenance confessionnelle différentes.

Ethnicité et religion en Europe : comprendre les tensions pour éviter les conflits


Les questions religieuses et ethniques sont plus que jamais à l'origine de débats tendus et conflictuels sur la légitimité du modèle multiculturaliste. Ces débats portent également sur la capacité des sociétés à s’ouvrir au pluralisme et à lutter efficacement contre les discriminations liées à l’appartenance ethnique ou confessionnelle de certaines populations. Ces tensions reposent sur des réflexes de méfiance et surtout sur une ignorance répandue du sens des pratiques religieuses.

En tant que titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’étude du pluralisme religieux et de l’ethnicité, Valérie Amiraux analysera les relations complexes entre l’ethnicité et la religion en Europe. Une étude comparée des populations musulmanes dans différents contextes sera menée en Allemagne, en France, en Italie et en Grande-Bretagne. Elle permettra de mieux comprendre ces relations et d’envisager, dans un deuxième temps, une comparaison avec le contexte canadien.

Les travaux porteront entre autres sur la façon dont les populations composent avec la multiplicité des religions dans leur société respective. On analysera en particulier les mécanismes d’identification des croyants et les types de controverses publiques qui cristallisent les tensions dans les différents espaces nationaux. Mme Amiraux examinera les formes de discrimination religieuse et d’injustice dont les populations musulmanes sont particulièrement victimes. La chercheure emploiera une méthode multidisciplinaire axée sur des études comparées en faisant appel au droit, à la sociologie, à la science politique et à l’ethnologie.

Cette recherche sur un sujet d’actualité permettra aux autorités publiques de mettre en œuvre des dispositifs de réponse à ces situations de crise dans le but d’éviter l’escalade et la transformation de celles-ci en conflits sociaux et politiques.