Jonathan Roberge



Chaire de recherche du Canada sur les nouveaux environnements numériques et l'intermédiation culturelle

Niveau 2 - 2012-12-01
Université du Québec, Institut national de recherche scientifique
Sciences humaines

418-380-4704
Jonathan.roberge@ucs.inrs.ca

Objet de la recherche


Mieux comprendre la nature des nouveaux environnements numériques et leurs répercussions sur la production, les pratiques et les politiques culturelles au Canada.

Importance de la recherche


Aider l’ensemble des secteurs de l’industrie créative (cinéma, édition, musique, etc.) à s’adapter aux défis considérables que posent les plus récentes technologies.

Comprendre et innover en culture numérique


La dématérialisation des supports numériques conduit à une multiplication de l’offre culturelle. Ce virage remet en question les anciens modèles d’affaires car il brouille les frontières de la production, de la distribution et de la consommation. Aujourd’hui, de nouveaux dispositifs sont mis en place, des intermédiaires inédits s’affirment. Comment vont-ils façonner l’avenir? Quels en seront les impacts économiques, symboliques et politiques? De quelle manière sera-t-il possible de réinventer la circulation des biens culturels et la formation des publics? Ces questions incitent à se positionner dès maintenant et à proposer des outils d’analyse multidisciplinaires et novateurs. 

Le saut introduit par le Web 2.0 constitue l’un des plus indéniables indices que la culture passe au numérique. Aux artistes et aux producteurs qui opèrent là une nouvelle forme de promotion, aux distributeurs et aux agrégateurs de contenu qui s’y livrent une concurrence féroce, les usagers du Web répondent en multipliant les échanges, en façonnant de nouvelles formes de prescription et de critique. Sont ainsi mis en jeu des processus d’aiguillage culturel dont aucun de ces intermédiaires n’a le contrôle.

Mais le Web 2.0 n’est pas la seule manifestation de la culture numérique. Des secteurs comme la musique se sont tournés par exemple vers une économie de concert afin de concrétiser leurs revenus. Les festivals sont devenus plus nombreux, les villes y voyant une manière de se faire concurrence. Se posent alors des questions de gouvernance et de politiques culturelles : comment les différents ordres de gouvernement peuvent-ils et doivent-ils appuyer la participation et l’accès à la culture dans le nouvel environnement numérique? 

En tant que titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les nouveaux environnements numériques et l’intermédiation culturelle, Jonathan Roberge cherche à proposer des diagnostics et des solutions dynamiques aux différents partenaires et décideurs publics engagés dans la croissance de la culture numérique.