James Wuest



Chaire de recherche du Canada sur les matériaux supramoléculaires

Niveau 1 - 2001-01-01
Date de renouvellement : 2015-04-01
Université de Montréal
Sciences naturelles et génie

514-343-6266
james.d.wuest@umontreal.ca

Objet de la recherche


Conception de structures moléculaires destinées à la création de nouveaux matériaux

Importance de la recherche


Améliorations dans des industries qui pourront profiter de nouveaux matériaux de remplacement; création de nouvelles industries fondées sur les propriétés particulières de nouveaux matériaux

Des molécules « collantes » en vue de nouveaux matériaux emballants


Les nouveaux matériaux ont toujours occupé une place critique dans nos progrès technologiques en jouant un rôle central dans la croissance économique et industrielle. Or, nous avons toujours travaillé avec des matériaux présents dans la nature et nous les avons modifiés et adaptés à nos besoins. Le processus s'est fait au petit bonheur, parfois même par accident. Il est temps de concevoir de nouvelles approches quant à la pour la découverte de nouveaux matériaux.

James Wuest a réussi à développer de telles approches. Il a inventé l'expression « tectonique moléculaire » pour décrire sa technique qui utilise des molécules pour construire des structures très robustes. De cette façon, il a prouvé qu'il était possible de construire des matériaux selon nos propres spécifications, plutôt que de simplement travailler avec ceux que nous trouvons autour de nous.

Wuest et ses collègues examinent le comportement d'une catégorie de molécules qu'ils appellent « collantes ». Ces molécules interagissent fortement et de manière prévisible avec d'autres molécules à proximité, ce qui en fait des éléments tout à fait appropriés à la construction de structures sous-microscopiques. Celles-ci ont des propriétés appréciables et peuvent abriter d'autres types de molécules, ce qui permet de créer de nouveaux matériaux possédant des caractéristiques entièrement nouvelles.

Wuest qualifie ces matériaux de « supramoléculaires ». Il est impatient d'entreprendre leur analyse détaillée, car leurs propriétés devraient se révéler uniques et étonnantes. Elles pourraient trouver des applications dans de nombreux champ d'activités, incluant la séparation et la catalyse, deux importants procédés industriels.

Wuest compte parmi les premiers chercheurs à étudier la conception et la construction des matériaux moléculaires. A titre de détenteur d'une chaire de recherche du Canada, il envisage d'acquérir des compétences et d'obtenir des renseignements inégalés dans la composition de molécules et la détermination de leurs structures et propriétés. Mais avant tout, il désire utiliser ces compétences pour donner aux Canadiens un avantage concurrentiel dans le domaine des matériaux moléculaires, qui annonce littéralement la création de l'économie de demain.