Victoria Kaspi



Chaire de recherche du Canada en astrophysique d'observation

Niveau 2 - 2001-09-01
Date de renouvellement : 2013-03-01
Université McGill
Sciences naturelles et génie

514-398-6412
vkaspi@physics.mcgill.ca

Objet de la recherche


L'étude du comportement des étoiles denses et massives

Importance de la recherche


L'observation de la matière soumise à des conditions extrêmes dans l'espace pourrait servir de point de repère pour comprendre le comportement de la matière soumise aux conditions terrestres habituelles.

La nature à l'oeuvre dans l'espace


Plus massives que notre soleil et confinées dans une sphère plus petite que l'île de Montréal, les étoiles à neutrons pourraient relever de la science fiction. Pourtant, elles sont bien réelles dans notre ciel la nuit. Dégageant des bouffées de radiation pendant qu'elles font leur rotation, elles clignotent régulièrement comme des phares d'un autre monde.

Les étoiles à neutrons sont en fait des étoiles qui en sont à leur dernier moment de vie après avoir explosé. Pour cette raison, elles peuvent nous renseigner sur les caractéristiques des grandes étoiles, comment elles s'effondrent et ce qu'elles subissent pendant cette période.

Les étoiles à neutrons nous renseignent également sur le comportement de la matière soumise à des radiations et à une gravité qui surpassent largement les conditions que nous pourrions reproduire en laboratoire. Les connaissances que nous obtiendrions ouvriraient de nouvelles possibilités pour comprendre la nature intrinsèque de la matière et comment nous pourrions la traiter dans des conditions terrestres beaucoup moins « stressantes ».

Pour cette raison, les interrogations que soulèvent les caractéristiques des étoiles à neutrons ont des incidences importantes sur un grand éventail de questions en astrophysique ainsi qu'en physique générale. Victoria Kaspi a déjà étudié bon nombre de ces questions à partir d'observatoires terrestres et d'une nouvelle génération de satellites artificiels conçus pour la recherche astronomique.

Madame Kaspi se concentre plus particulièrement sur le rythme des pulsations électromagnétiques des étoiles à neutrons, lequel pourrait indiquer le degré de turbulences dans le quasi-vide sidéral entre les étoiles. A titre de titulaire d'une chaire de recherche du Canada, elle étudiera les signaux radio et x, tirant profit des plus récentes technologies d'enregistrement et de traitement des données pour analyser les résultats.