Christina Laffin



Chaire de recherche du Canada en littérature et culture japonaises prémodernes

Niveau 2 - 2011-11-01
Date de renouvellement : 2016-11-01
University of British Columbia
Sciences humaines

604-822-9266
christina.laffin@ubc.ca

Objet de la recherche


Examiner la transformation du statut des femmes japonaises entre le IXe siècle et le XVIIe siècle.

Importance de la recherche


Élargir notre compréhension de la contribution des femmes à la culture prémoderne.

Pourquoi les femmes se sont épanouies en tant qu’écrivaines au Japon


Les écrits des femmes aristocratiques du Japon prémoderne ont eu une telle portée qu’ils ont continué d’être reproduits et diffusés à travers les âges.

Christina Laffin, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en littérature et culture japonaises prémodernes, examine comment ces femmes ont pu travailler en tant que scribes, mémoiristes, poètes, romancières et chercheures, même si elles étaient limitées par les pratiques du mariage, les traditions et les droits de propriété.

Mme Laffin documente comment ces femmes ont été éduquées et socialisées, les textes et les pratiques qu’elles ont étudiés ainsi que les possibilités sociales et économiques qu’elles ont eues. Elle explore aussi ce que signifiait la maternité dans le Japon médiéval et qui était responsable du soin des enfants.

La recherche de Mme Laffin démontre le rôle important que ces femmes ont joué en façonnant la littérature japonaise et comment leur influence a changé avec le temps.

En nous éclairant sur des périodes où les femmes se sont épanouies en tant qu’écrivaines, la recherche de Christina Laffin nous permettra de mieux comprendre les conditions historiques nécessaires pour que les femmes excellent en tant qu’auteures, chercheures et enseignantes. Elle nous permettra aussi de mieux comprendre les femmes en tant que productrices culturelles.