Anver Emon



Chaire de recherche du Canada sur la religion, le pluralisme et la primauté du droit

Niveau 2 - 2015-01-01
University of Toronto
Sciences humaines

416-946-0832
anver.emon@utoronto.ca

Objet de la recherche


Étudier la loi islamique, la gouvernance et la légalité dans leurs aspects prémodernes et modernes ainsi que la religion et la raison.

Importance de la recherche


Arriver à mieux comprendre l’islam et la loi islamique (à l’intérieur et à l’extérieur du monde musulman) en relation avec la loi, la gouvernance et l’évolution des institutions.

La charia et l’État de droit


Selon une étude du Pew Research Center, un groupe de réflexion non partisan basé à Washington, les musulmans autour du monde désirent que la loi islamique joue un rôle plus important. Mais que veut vraiment dire « loi islamique » ou charia et quel doit être son rôle dans l’État moderne?

À titre de titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la religion, le pluralisme et la primauté du droit, Anver Emon veut répondre à ces questions essentielles tout en apportant une réflexion critique sur les enjeux associés. Ses recherches se penchent sur la charia en tant que système légal et dans le contexte d’une tradition en pleine évolution qui influence le paysage politique actuel.  

Alors que plusieurs chercheurs et analystes des politiques considèrent la religion en général (et l’islam en particulier) démodée, M. Emon croit cette attitude antidémocratique, créant une culture d’exclusion. Les valeurs religieuses comme celles représentées par la loi islamique ont une valeur fondamentale pour un grand nombre de personnes à travers le monde, et M. Emon croit que les critiques envers l’impact politique de ces valeurs ne justifient pas qu’on les rejette complètement. Ses recherches utilisent l’exemple de la loi islamique pour explorer la manière dont le « pluralisme des normes » (qui veut que la présence de différentes valeurs dans une société soit une bonne chose) encourage l’inclusion sociale dans une société démocratique.

M. Emon s’est engagé à étudier la charia du point de vue historique, légal et politique. Sa recherche révèlera la convergence de l’histoire, de la loi et de la politique à la lumière de la réalité de la loi islamique, dans le monde musulman et ailleurs, par les musulmans eux-mêmes ou contre les musulmans, tant pour appuyer un état plus inclusif ou un état de plus en plus sécurisé.