Réjean J.G. Fontaine



Chaire de recherche du Canada en tomographie d’émission par positrons basée sur le temps de vol de photons

Niveau 1 - 2017-11-01
Université de Sherbrooke
Sciences naturelles et génie

819-821-8000, ext. 63253
Rejean.Fontaine@usherbrooke.ca

Objet de la recherche


Développer des technologies pour améliorer l’imagerie médicale grâce à la mesure du temps de vol de photons.

Importance de la recherche


Concevoir de nouveaux scanners capables de soutenir les recherches de pointe dans le domaine biomédical, qui permettront notamment d’améliorer le diagnostic de certaines maladies.

Imager à la vitesse de la lumière


Des modèles animaux comme la souris et le rat sont les plus utilisés en recherche grâce à leur grande similitude avec le génome humain. Cependant, observer leurs petits organes avec autant de détails que chez l’humain exige de visualiser des volumes 10 fois, voire 100 fois plus petits. Pour ce faire, il faut concevoir des scanners médicaux composés de dizaines de milliers de détecteurs et y ajouter la capacité de mesurer avec précision le temps de vol des photons.

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en tomographie d’émission par positrons basée sur le temps de vol de photons, Réjean Fontaine désire utiliser son expertise en conception de systèmes électroniques et informatiques complexes pour soutenir la concrétisation de tels scanners.

M. Fontaine et son équipe collaborent avec des chercheurs nationaux et internationaux afin de mettre au point des systèmes électroniques et informatiques appliqués à l’imagerie médicale, comme la tomographie d’émission par positrons. Cet appareil permet de quantifier et localiser d’infimes quantités de traceurs marqués par un atome radioactif.

Le traceur à base de glucose est le plus utilisé et permet de dépister les cellules cancéreuses, lesquelles ont un plus grand appétit en glucose comparativement aux cellules normales.

Ultimement, les travaux de M. Fontaine permettront de concevoir de nouveaux scanners capables d’appuyer les recherches de pointe dans le domaine biomédical. Ces recherches visent à mieux comprendre les interactions biochimiques ainsi que leur rôle dans le diagnostic ou le développement de certaines maladies, comme le cancer ou la maladie d’Alzheimer.