Patrick Paultre



Chaire de recherche du Canada en génie parasismique

Niveau 1 - 2002-06-01
Université de Sherbrooke
Sciences naturelles et génie

819-821-7108
Patrick.Paultre@USherbrooke.ca

Objet de la recherche


Étude du comportement des structures (bâtiments, ponts et barrages) soumises à des vibrations importantes, notamment à des tremblements de terre.

Importance de la recherche


Permettra la construction de structures plus aptes à résister à des vibrations violentes causées par la circulation, le vent et les tremblements de terre.

Résister aux tremblements de terre


L'ingénieur civil doit s'assurer que les structures qu'il érige (barrages, ponts, édifices, etc.) aient la flexibilité et la résistance requises pour faire face aux vibrations causées par le vent, la circulation, le passage de la machinerie lourde et, plus important encore, par des secousses sismiques. Dans la construction des structures modernes, l'isolation des vibrations par des systèmes actifs et passifs jouera un rôle crucial et la recherche dans ce domaine connaît présentement un essor considérable.

Patrick Paultre, professeur à l'Université de Sherbrooke, fut l'un des premiers chercheurs au monde à élaborer un programme de recherche original sur le comportement et la modélisation des structures en béton à haute performance sous charges sismiques. Il a également été le premier à étudier et mesurer les interactions barrage-réservoir-fondation-glace dans les conditions hivernales rigoureuses du Québec et il fut l'un des auteurs de l'étude la plus complète sur les dommages causés par le tremblement de terre du Saguenay en 1988.

Pionnier de l'évaluation expérimentale du comportement dynamique des barrages, il a mis sur pied et dirige encore le Centre de recherche en génie parasismique et en dynamique des structures, un groupe de recherche reconnu comme centre d'excellence par l'Université de Sherbrooke et subventionné par le Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies (NATEQ).

La chaire que M. Paultre dirigera aura cinq objectifs généraux : contrôler les vibrations des structures de génie civil en mettant au point des structures dites intelligentes, c'est à dire capables de s'adapter à leur environnement; modéliser des structures construites à l'aide de nouveaux matériaux; mesurer, prédire et évaluer les dommages aux structures; modéliser et évaluer le comportement dynamique des barrages; rénover les structures existantes.