Ian Kerr



Chaire de recherche du Canada en éthique, droit et technologie

Niveau 1 - 2017-11-01
Date de renouvellement : 2017-06-01
Université d'Ottawa
Sciences humaines

613-562-5800 ext./poste 3281
iankerr@uottawa.ca

Objet de la recherche


Élaborer des cadres éthiques et légaux pour la gouvernance des robots et de l’intelligence artificielle.

Importance de la recherche


Aborder les lois et les politiques liées à la réglementation sur les robots et l’intelligence artificielle, de même que certains des enjeux éthiques créés par leur prolifération.

Tenir compte des machines


Aristote a reconnu que la condition humaine dépend largement de ce que les machines sont en mesure ou non d’accomplir. Il rêvait d’un jour où les instruments s’acquitteraient de leurs propres tâches en prévoyant la volonté des personnes qui s’en servaient. Les machines d’aujourd’hui commencent à faire exactement cela. Des drones aux robots médicaux, en passant par les voitures autonomes, l’intelligence artificielle (IA) permet aux machines de pressentir, de penser et d’agir, tout cela sans aucune intervention humaine.

M. Ian Kerr, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éthique, droit et technologie, reconnaît que la robotique et l’intelligence artificielle modifieront en profondeur notre monde et nos modes de vie. Il cherche à comprendre ces changements et s’emploie à faire face à cette évolution.

Il existe à l’heure actuelle au Canada et dans d’autres pays un vide juridique et politique concernant la gouvernance des robots et de l’IA qui crée un grave risque que ces technologies perturbatrices nous nuisent au lieu de nous donner une plus grande autonomie.