William Fraser



Chaire de recherche du Canada en santé maternelle et fœtale

Niveau 1 - 2017-11-01
Université de Sherbrooke
Instituts de recherche en santé du Canada

514-345-4931, ext./poste 4948
William.Fraser@USherbrooke.ca

Objet de la recherche


Déterminer les causes de certains troubles périnataux (prééclampsie et prématurité, entre autres) et évaluer l'efficacité des stratégies thérapeutiques courantes et nouvelles

Importance de la recherche


Réduire la mortalité maternelle et néonatale causée par des troubles tels que la prééclampsie et la prématurité

Pour une médecine qui favorise une grossesse en santé


La santé durant la grossesse est importante pour le bien-être à long terme de la mère et de son bébé. Pour soigner efficacement les femmes enceintes, les professionnels de la santé ont besoin de données exactes provenant d'études cliniques rigoureuses qui comparent différentes approches. Les essais cliniques sur échantillons aléatoires constituent le meilleur moyen de confirmer l'efficacité d'un nouveau médicament ou d'une nouvelle approche. Ces essais ont, par exemple, permis de démontrer que l’acide folique peut prévenir le spina bifida et d'autres anomalies du tube neural.

Obstétricien formé en épidémiologie clinique, le docteur William Fraser, qui est titulaire de la chaire de recherche du Canada en santé maternelle et fœtale, mène des essais multicentriques depuis 25 ans. Il dirige une équipe de chercheurs chargée d’évaluer l'efficacité de nouvelles approches susceptibles de prévenir de graves complications au cours de la grossesse. En étudiant différents groupes de naissances (ou cohortes), l’équipe cherche à déterminer les facteurs de risque pouvant occasionner des complications. Dans le cadre d’une autre des études qu’il pilote, l’étude mère-enfant sur les composés chimiques de l’environnement (l’étude MIREC), les chercheurs s’emploient à cerner les effets, chez la femme enceinte, de divers composés chimiques présents dans l’environnement.

M. Fraser dirige également l’initiative stratégique de formation en recherche dans les sciences de la santé reproductive, une initiative conjointe des Instituts de recherche en santé du Canada et du Fonds de recherche du Québec - Santé. Le programme de formation mis de l’avant permet l’établissement de liens entre les chercheurs des quatre facultés de médecine du Québec et favorise la formation en recherche  transdisciplinaire tout en sensibilisant aux répercussions d’ordre éthique et social de la recherche en santé génésique.