Louis Bernatchez



Chaire de recherche du Canada en conservation génétique des ressources aquatiques

Niveau 1 - 2001-09-01
Université Laval
Sciences naturelles et génie

418-656-3402
louis.bernatchez@bio.ulaval.ca

Objet de la recherche


Gestion et conservation génétiques des espèces d'eau douce

Importance de la recherche


L'étude de la diversité génétique des milieux d'eau douce afin de permettre une meilleure gestion de cette ressource naturelle

Histoires de pêche


Pas moins de soixante-deux espèces de poissons d'eau douce sont menacées au Canada et les stocks de plusieurs autres sont dangereusement à la baisse. Si la tendance se maintient, les histoires de pêche ne porteront plus sur la taille des poissons, mais bien sur leur existence.

Louis Bernatchez est le plus grand spécialiste canadien en gestion génétique des poissons d'eau douce. Il publie des articles dans toutes les grandes revues scientifiques de ce domaine et il est même rédacteur associé de deux d'entre elles : Evolution et Molecular Ecology. Sa productivité est remarquable et sa réputation internationale ne cesse de grandir. En 1999, il a été invité à présenter une conférence à titre de J.C. Stevenson Memorial Lecturer. Cette conférence prestigieuse vise à souligner le travail d'un jeune chercheur canadien qui s'est démarqué par sa créativité, par son potentiel à être reconnu sur le plan international et par sa contribution à l'avancement des sciences aquatiques au Canada.

Trois espèces seront au cour des activités de la chaire qu'il dirigera :
  • le saumon de l'Atlantique dont les stocks ont diminué de moitié depuis vingt ans;
  • l'omble de fontaine qui est l'espèce la plus importante pour l'industrie aquicole québécoise et n'est produite nulle part ailleurs dans le monde ;
  • le chevalier cuivré qui est l'unique espèce vertébrée qu'on ne retrouve qu'au Québec et dont le seul lieu connu de reproduction est la rivière Richelieu.
L'omble de fontaine constitue une cible stratégique pour l'industrie aquicole québécoise. L'équipe du professeur Bernatchez poursuivra un programme de sélection génétique en vue de constituer une nouvelle lignée d'élevage et de développement d'outils nécessaires à l'amélioration des techniques de sélection d'élevage. Le chevalier cuivré, pour sa part, est en perte de vitesse grave et l'espèce a récemment acquis le statut peu enviable d'espèce menacée. L'objectif du professeur Bernatchez est de contribuer à renverser cette tendance en produisant les outils et l'information génétique nécessaires afin d'augmenter le recrutement à long terme de la population actuelle du chevalier cuivré.

Les activités de la chaire de recherche seront intégrées à celles du Groupe interuniversitaire de recherches océanographiques du Québec (GIROQ). Constituée de huit chercheurs et de vingt-deux membres associés, l'institution est reconnue mondialement pour sa contribution fondamentale et appliquée aux sciences halieutiques.